Election présidentielle : Des commerçants de Juwa originaires de Ndzuani rejettent l’appel de Sambi à voter Azali

wpid-screenshot_2016-04-05-11-01-24-1.png

«Le choix de Sambi est la pire action de l’histoire politique de notre temps […] «Azali Assomani est pour nous, citoyens comoriens originaires de Ndzuani, le candidat ennemi des anjouanais. Nous n’avons pas oublié la chasse des ressortissants de Ndzuani de 1998», a déclaré Toimimoudine Abdou, porte-parole du groupement des commerçants, au cours d’une conférence au restaurant  Le Select à Moroni.

image

Samedi matin au restaurant Le Select à Moroni, des commerçants originaires de Ndzuani et se réclamant appartenir au Juwa, ont tenu à confier à la presse leur opposition à l’appel lancé par le président d’honneur de leur parti à soutenir le candidat Azali Asoumani de la Crc (Convention pour le renouveau des Comores). Cette réaction intervient juste dix-huit heures après la déclaration de l’ancien président Ahmed Abdallah Sambi. Toimimoudine Abdou, porte-parole du groupement des commerçants, a laissé entendre que «Ahmed Abdallah Mohamed Sambi clamait qu’on lui avait trahi, mais aujourd’hui nous nous sommes rendus compte que c’est le contraire. Nous, operateurs économiques de Ndzuani résidant à Ngazidja, rejetons catégoriquement son appelle et nous soutenons Mohamed Ali Soilihi».

Chamsoudine Saïd Mhadji / Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*