Election présidentielle : Une vague Orange au stade Ajao

Kiki

Kiki

Mohamed Daoudou alias Kiki, candidat à l’élection présidentielle, a tenu son premier grand meeting hier après-midi à Moroni. Le leader du parti Orange a promis de sortir le pays dans le noir, s’il est élu.

Une ola (mouvement de foule lors de rencontres sportives) orange a déferlé au stade Ajao hier, lors du meeting de Mohamed Daoudou, leader du parti Orange. M. Daoudou, dans son discours, a promis de sortir le pays du gouffre dans lequel il se trouve actuellement et de le diriger vers le changement.

PO

L’ancien député Abdoulfatah Said, qui a qualifié Kiki comme le candidat du changement, a appelé ce dernier à mettre en place un ministère de la culture et un autre pour le sport. « Nous avons de grands talents dans ces deux domaines. Il est temps de les valoriser et nous comptons sur vous », a-t-il dit. Concernant les élections, le candidat du parti Orange a mis en garde contre la « machine à fraude » mise en place par le pouvoir pour gagner les élections.

PO1

« Ce temps-là est révolu. S’ils ont l’habitude de voler les élections, pas cette fois », a dit M. Daoudou avant d’ajouter : « Si les conditions que nous avons soumises à la CENI ne sont pas respectées pour garantir des élections crédibles, nous changerons de commission électorale s’il le faut ». Mohamed Daoudou prévoit trois meetings avant la fermeture de la campagne, vendredi.

Mohamed Youssouf

LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*