Elections 2016 : Mohamed Ali Soilih prend acte de la décision de la cour

Quelques heures après la proclamation définitive des résultats de l’élection du président de l’Union, Mohamed Ali Soilih, candidat malheureux de cette élection générale a pris acte de la décision de la cour constitutionnelle et a remercié les électeurs qui lui ont accordé leur confiance des primaires jusqu’à la reprise partielle du vote à Anjouan.

La cour constitutionnelle a proclamé hier dimanche les résultats définitifs de l’élection générale du président de l’Union des Comores. Mohamed Ali Soilih, candidat malheureux de ce deuxième tour a juste pris acte de la décision des huit sages de la haute cour. « Après un processus électoral long et complexe qui a mis notre démocratie à rude épreuve, les résultats définitifs de l’élection présidentielle viennent d’être proclamés et je prends acte la décision de la cour », déclare Mohamed Ali Soilih.

Mamadou comme on le surnomme a tenu à féliciter et remercier les dizaines de milliers de comoriennes et de comoriens qui lui ont accordé leur confiance, des primaires jusqu’à la reprise des votes à Anjouan. Il fait une mention spéciale à la grande coalition nationale qui l’a accompagné tout au long de ce processus. « Je voudrai leur dire que leur combat, leur courage et leur sacrifice n’auront pas été inutiles. De grands combats attendent les Comores pour leur développement », poursuit-il.

Tout au long de sa déclaration, le candidat du pouvoir a oublié de féliciter son adversaire devenu le nouveau président de la république. Toutefois, il promet de s’exprimer dans les jours à venir sur le processus électoral et tirer des leçons pour le futur.

Mohamed Youssouf/LGDC

6 commentaires sur Elections 2016 : Mohamed Ali Soilih prend acte de la décision de la cour

  1. ce geste n’a rien de démocratie car n’ayant pas félicité son adversaire est une faute politique grave.
    Prendre acte de la cours constitutionnelle sans féliciter son adversaire est synonyme d’orgueil alors que c’est ce dernier qui l’a fait échoué.
    Oui, l’orgueil est une arme dangereuse car il te fait monter au ciel et te lâche en plein air.
    Monsieur, vous avez minimisé les électeurs (le peuple)et ils vous ont lynché. Vous savez qu’un homme politique n’est rien que lorsqu’il est apprécié par les électeurs. Nous pouvons comparer un homme politique à un livre; un livre quelque soit son auteur et son contenu s’il n’est pas lu et aimé par ses lecteurs, il périt dans l’étagère.
    Ce que vous avez eu comme échec avec 4 défaites consécutives est sans précèdent.
    J’espère que vous retiendrez la leçon que le peuple vous a apprise.

    Vive le peule comorien dans l’ensemble et félicitation au nouveau président en lui souhaitant bonne chance.

    MOHAMED ISSA

  2. il a raison il faut pas que on se vole la face le combat continu patriote comorien reveilléz vous cette classe de magouelleur se retrouve azali sambi fahami said kamal bolero si c est eux qui vont changer la pays bonne chance

  3. Mais où est Msadié? Il est dans le coma?
    Non, il est entrain de réfléchir un Stratagème pour entrer au futur gouvernement Azali.
    Esperons que le president Azali saura se faire entourer par des bons conseillers qui
    sauront lui dire ça va quand les choses iront bien et ça va pas lorsque les choses iront mal.
    Car Msaïdié est un homme qui n’a ni morale, ni pideur .
    Par ailleurs, esperons que la noble région de Mboudé se débarrassera de l’antichrist (Ndadjalé) Msaidié
    car cette region a des hommes et des femmes competents, elle merite mieux que Ndadjalé..

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*