En ce moment

Élections communales de 2020 : 220 listes déposées pour cinquante-

Sur les cinquante-quatre communes de l’Union des Comores, 220

listes sont déposées à la Commission électorale nationale indépendante,
soit 107 listes investies par des partis politiques et 113 formées par
des candidats indépendants. Sur les 220 listes 11 seulement sont portées
par des femmes, en l’occurrence 5 listes à Ngazidja, 6 à Ndzuani et
zéro dans l’île de Mwali.

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a communiqué
hier, mercredi 4 décembre, le nombre des dossiers enregistrés au sein de
leurs démembrements insulaires, pour les candidats aux élections des
conseillers communaux du 23 février prochain. Selon le responsable de la
communication à la Ceni Soilihi Abdallah, à 23h59 du mardi 3 décembre, date butoir du dépôt des dossiers de candidatures, 220 dossiers ont été enregistrés par les commissions électorales insulaires indépendantes de Ngazidja, Ndzuani et Mwali. Sur ces 220 dossiers de candidatures, 107 sont issus des partis politiques légalement reconnus et 113 portant des étiquettes indépendantes. Onze listes sont conduites par des femmes, soit cinq à Ngazidja et 6 à Ndzuani seulement. Au niveau de Ngazidja, qui compte 28 communes, 108 listes sont enregistrées par la Ceii, dont 59 investies par des formations politiques et 49 composées par des
indépendants. Sur ces 108 candidatures, cinq seulement ont été portées par des femmes, qui sont têtes de listes.

50 listes pour Orange, 45 de la Crc et 19 pour le Radhi

Sur les 59 listes issues des formations politiques, 25 sont aux
couleurs du parti Orange, 19 listes soutenues par le parti présidentiel,
la Convention pour le renouveau des Comores (Crc) et 15 listes issues
du Rassemblement pour une alternative de développement harmonieux et intégré (Radhi), parti de la mouvance présidentielle.
A Ndzuani où on totalise 20 communes, 97 listes sont déposées à la Commission électorale insulaire. 37 sont investies par les trois partis politiques légalement reconnus, issus de l’Alliance de la mouvance présidentielle (Crc, Orange et Radhi) et 60 listes portées par des candidats
indépendants. Six des 97 listes, sont portées par des femmes en tête de
listes. Le parti présidentiel a présenté 20 listes, le parti Orange a
investi 13 listes et le parti Radhi en a présenté 4. Quant à l’île de
Mwali, quinze listes ont été reçues par la Commission électorale insulaire pour les six communes de l’île. Sur l’ensemble de l’île, aucune liste n’est portée par une femme. Sur les quinze listes déposées, 11 sont investies par des formations politiques et 4 formées par des têtes de listes indépendantes. Six listes sont issues de la Crc et cinq
du parti Orange.

A noter que dans l’ensemble du territoire national, la Crc a investie 45 listes sur 54 communes. Le parti Orange, à lui seul, a aligné 50 listes sur les 54 communes. Et le Radhi a présenté 19 listes sur les 54 communes. Conformément à la législation en vigueur en matière
électorale, la Ceni dispose d’un délai de cinq jours pour étudier ces
dossiers et publier les listes provisoires des candidats retenus pour les élections des conseillers communaux, du 23 février 2020. Ces listes seront confirmées par la section administrative statuant en matière
constitution et électorale de la Cour suprême, dans un délai qui ne
dépassera pas quinze jours à compter de la date de publication des
listes provisoires par la Ceni.

Ali Abdou / Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*