Électricité / L’obscurité, encore et toujours

Electricité

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

L’électricité fait cruellement défaut depuis deux jours. Selon des sources proches de la Mamwe, la société comorienne des hydrocarbures (SCH) aurait refusé de livrer du carburant à la Mamwe tant que celle-ci n’aurait pas réglé ses impayés….

Depuis 48 heures, l’électricité fait cruellement défaut dans la capitale et ses environs. La surprise était de mise étant donné que les pièces tant attendues pour la réhabilitation étaient arrivées à bon port depuis le 21 mai, selon le chargé de communication de la société d’Etat, Faissoil Moussa.

Le litre du carburant leur est livré à 300 francs (certains avancent le prix de 250). Donc, tout devait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. Dans de telles conditions (avantageuses) on peut se demander pourquoi alors pourquoi la crise encore, pourquoi « cette pénurie » (si n me permet l’expression) de courant électrique ?

Selon une source interne de la Mamwe qui a parlé sous le sceau de l’anonymat, la SCH aurait refusé de lui livrer du gasoil, la première devant beaucoup d’argent à la seconde. Voilà une première explication du retour en force de l’obscurité, ces deux derniers jours.

La seconde explication serait, selon la même source, « qu’un groupe était tombé en panne depuis le 26 mai ». Une panne due au fait que « nous voulions envoyer du courant dans la zone Mboudé-Mitsamiouli ».

Avec tout cela, peut-on dire, la Mamwe, véritable sac à problèmes, nous promet bien des surprises car comme on dit, jamais deux sans trois. Et vivement le ramadan pour qu’on ait de l’électricité.

 

Faïza Soulé Youssouf

LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*