Émergence et décentralisation :«Nous ne pouvons pas nous développer sans notre coutume»

«La décentralisation aux Comores a échoué et c’est la cause du séparatisme», déclare Ismael Ali, Doctorant. Dans un entretien accordé sur Comores infos, l’étudiant doctorant qui fait sa thèse à Paris sur la décentralisation est revenu sur plusieurs domaines de l’émergence à la décentralisation et sur le développement des Comores.

 

 

1 commentaire sur Émergence et décentralisation :«Nous ne pouvons pas nous développer sans notre coutume»

  1. Tous les pays développés ne sont pas devenus des pays développés parce qu’ils étaient coutumiers ou traditionnels, non ! Moi, j’estime que la culture surtout grand comorien axé sur le Anda et le grand mariage soit des freins au développement. Une personne seul qui débourse 10000 ou 20000 euros pour faire un mariage dont l’espérance de vie reste à 10ans ; j’appelle cela du gaspillage et une sotise de l’esprit les gens qui ont imaginé ce concept même si on peut reconnaître des avantages ou des mérites, cela reste une expérience risquée et chaotique !

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*