En ce moment

Émergence : « nous pourrions d’ici à 2030 créer 20 000 emplois »

Les Comores voient grand. Le gouvernement de cet Etat insulaire de l’océan Indien a annoncé avoir obtenu « plus de 4,3 milliards de dollars » (plus de 3,88 milliards d’euros) de promesses d’investissement à l’issue de la Conférence des partenaires au développement des Comores, mardi 3 décembre au soir. Organisé à l’initiative du gouvernement comorien au siège de la Banque mondiale, à Paris, l’événement a réuni des bailleurs de fonds, mais aussi des investisseurs privés qui ont contribué pour près des deux tiers des promesses de dons et de crédits.

Pour l’Etat comorien, cette levée de fonds avait un objectif : la mise en œuvre du Plan Comores émergent (PCE), un vaste programme censé transformer économiquement ce pays classé parmi les plus pauvres au monde. Dans les trois îles que compte l’archipel (Grande Comore, Anjouan et Mohéli), plus de 44 % de la population vivait sous le seuil de pauvreté en 2014, selon les chiffres de la Banque mondiale.

Le gouvernement parie sur les dix prochaines années pour renverser la situation. « Notre objectif est d’arriver d’ici à 2030 à 8 % de croissance. Si nous parvenons à mettre en place des projets structurants, nous pourrions d’ici à 2020 créer 20 000 emplois », déclare au Monde Afrique le ministre de l’économie et porte-parole du gouvernement comorien, Houmed Msaidié. La marche est haute. La croissance a atteint seulement 2,8 % en 2018, dans ce pays où plus d’un tiers des jeunes de 15 à 35 ans évoluent hors du système éducatif et du marché de l’emploi. Et les enjeux de développement sont de taille pour l’archipel et ses 800 000 habitants qui pâtit d’un manque d’infrastructures, d’un accès limité à l’électricité et à Internet, et d’une importante vulnérabilité face aux aléas climatiques…

lire la suite sur :https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/12/06/les-comores-veulent-croire-a-l-emergence-pour-2030_6021983_3212.html

1 commentaire sur Émergence : « nous pourrions d’ici à 2030 créer 20 000 emplois »

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*