Emploi des jeunes Vers la mise en place d’un fonds d’insertion des jeunes

wpid-screenshot_2016-04-06-16-25-03-1.png

Après l’échec du projet « Oser Entreprendre », le réseau des associations des jeunes compte mettre en place un fonds d’insertion des jeunes dans l’objectif de les aider.

image

L’emploi des jeunes reste un casse tête pour les autorités comoriennes. Après l’échec d’ »Oser Entreprendre », un autre projet vient de naitre, toujours dans le but d’aider les jeunes. Le réseau des associations des jeunes projette de mettre en place un fonds d’insertion pour les jeunes. L’objectif est de leur permettre de se créer des opportunités de travail : « Cette fois, ce projet n’aura pas d’obstacle comme le précédent. On a amélioré les procédures et il y aura un bureau d’expertise qui va effectuer le travail », a déclaré Baoinaid Kari, le vice-président par intérim de l’association.

« Lutter contre le chômage et la précarité de l’emploi des jeunes » est le thème affiché hier à la maison de l’emploi de Moroni. A part le prêt, le réseau des associations des jeunes espère accompagner les jeunes en leur proposant des ateliers d’orientation. « Dans ce projet, nous comptons travailler avec la Meck Moroni qui possède une grande expérience dans le domaine », a dit Baoinaid Kari.

Dans le cadre de ce projet, une rencontre entre le ministère de l’emploi et le Bureau International de Travail (BIT) est prévue : « Nous avons déjà effectué des sessions de formation avec les jeunes dans l’ensemble des îles. On compte les renforcer dans les jours à venir », a précisé le vice-président.

Le réseau des associations, qui regroupe plus de 37 associations des jeunes, exhorte le ministère de tutelle à renforcer la collaboration pour l’intérêt de tous. « La question du chômage concerne tout le monde. Nous devons réunir nos forces pour trouver une solution durable », a conclu le jeune homme.

Mohamed Youssouf / LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*