En cas de démission d’Azali, qui aura l’intérim ?

Il ne fait guère de doute, des élections présidentielles seront organisées aux Comores en 2019 dans la mesure où, le oui du référendum semble acquis. Le président Azali a affirmé qu’il va démissionner pour postuler à nouveau.

La question qui se pose concerne la personne qui sera chargée de l’intérim. Des bruits courent et font penser que Azali projetterait de confier le pays à son neveu et actuel secrétaire général du gouvernement, Idaroussi Hamadi. Une telle éventualité laisse penser qu’effectivement, les opposants du régime ont bien vu en parlant de monarchie selon les récents propos de l’ancien gouverneur Mougni Baraka dans Al-watwan. L’idée serait de confier l’intérim au gouvernement à la tête duquel se trouverait Idaroussi Hamadi.

Il faut rappeler que suite à sa volonté de supprimer leur poste, les vice-présidents font la gueule à Azali et selon certaines sources, seraient prêts à battre campagne contre le référendum.

1 commentaire sur En cas de démission d’Azali, qui aura l’intérim ?

  1. Ce voyou de la République prendra la tête de l’état.

    Si ces individus de mitsoudje ont pris en otage le peuple comorien c’est parce qu’il n’y a pas un homme capable de dire non à ces criminels. L’état comorien mérite mieux que ces bandes de voleurs.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*