En invitant le préfet de Mayotte à Beit-Salam, AZALI ne viole-t-il pas la constitution comorienne?

Donnez votre avis sur le site en commentaire…. Que pensez de l’invitation du préfet de Mayotte aux Comores. Le président Azali Assoumani n’est il pas entrain de reconnaître Mayotte comme une île Française et non Comorienne ? En invitant le préfet de Mayotte à Beit-Salam, AZALI ne viole-t-il pas la constitution comorienne?invité

13 commentaires sur En invitant le préfet de Mayotte à Beit-Salam, AZALI ne viole-t-il pas la constitution comorienne?

  1. la question de mayotte interesse tous les comoriens le president doit informer ses concitoyen a chaque fois qu il franchit un pas.cependant le dialogue entre les comores et la france doit demarrer car pour le momoent c la voie tracée.audela du discourt politique les sang des comoriens coule a flot dans ce bras de mer qui separe anjouan et l ile comorienne de mayotte . et le president a le devoir d eviter si pôssible ce drame .

  2. Est ce Mr le VEAU représente Mayotte ou la France?
    si il est venu entant qu’un préfet de notre Ille comorienne le président AZALI n’aurait du pas l’accepter.car on sait bien la France n’est pas un état de droit;il cherche tjrs à bafouer les droit du plus petit et ignorer les instances internationaux.car c’est bien clair sur L’ONU que le Comores est formes de quatre Ille dont Mayotte y comprit. Alors la France continue votre humiliation pour montrer au monde combien vous ne respecte nul part dans ce monde.En occupant illégalement l’Ille comorienne de Mayotte.

  3. Les occupants français ont toujours su mettre à profit la crédulité d’Azali (récurrent pourfendeur patenté de la Constitution comorienne), pour consolider et muscler leur politique d’occupation de l’île comorienne de Mayotte, en sacrifiant, une fois de plus sur l’autel d’une vaine et virtuelle coopération (cf. les bons offices joués par Azali I, pour que Mayotte participe « aux Jeux des îles avec les conséquences que l’on connaît..)

    • Beit salam ce n’est pas chez lui c’est la maison de la nation comorienne donc le patrimoine commun de tout un peuple qui lui a confié son destin pour cinq ans et à part le quotidien de ce peuple la question de Mayotte est la préoccupation politique et principale des comiriens car cette question pose le problème de la stabilité de la nation et donc l’amorce du développement que nous attendons
      En recevant le préfet le président signe et approuve tout ce qui arrive aux comiriens qui se destine vers Mayotte depuis le visa balladure et le président donne une rose d’encouragement et de félicitations sur les acteurs barbares que subissent les comiriens à Mayotte il y a depuis 4 mois et dont ni le président ni son gouvernement ni les services de l’État ne s’en preoccupent pas

      • Toi même tu as toute la nature à 100% africaine et tu te declare français bien voilà la réponse et en plus de cela Mayotte ne prendra naturellement pas la place de la Corse pour devenir territoite européenne et c’est dommage pour toi et consort n’est ce pas
        UN statut politique ou administratif ne remplace pas bien sur la nature des choses telles qu’elles se doivent

  4. Pour moi pas de violation de la constitution ça c le chemin à passer car le président doit rappeler au préfet que Mayotte est une terre comorienne d’abord,ensuite faire les yeux rouges à la France car ça fait 1beau moment que des problèmes émergent à Mayotte et la France ferme ses yeux et elle est responsable à tout ce qui passe là-bas,enfin si elle ne nous considère pas comme 1etat souverain rompons momentanément nos relations avec elle.

  5. Ne jamais parler d’échec pour notre indépendance. je dois porter à votre connaissance que Mayotte ne peut à elle seule choisir d’être au côté de la France. Cette puissance a placé Mayotte parmi sa priorité pour pouvoir contrôler l’Océan Indien. Au sujet de l’invitation, je crois que le président a raison de le faire comme il veut et qui il veut et cela rien avoir avec la constitution.

  6. Nul n’a dit que Mayotte est l’échec de…, il s’agit de signatures protocolaires qui n’ont jamais été respecté et cela concernait plus précisément les comoriens qui aiment venir dans cette île de venir sans pour autant entrer par la mauvaise voie. Je rappelle que c du haut niveau, mahorais taisez vous et regardez, nul mahorais n’est venu car un mahorais ne peut pas être préfet, laissons vos maîtres gérer avec les responsables comoriens.

    • Salam Mogné, encore une fois ce que tu viens de souligner prouve bien que non seulement Mayotte a choisi de fuir union des mkarakara Pour la reconnaissance du mérite mais aussi La liberté de choisir son devenir.
      Pour information, monsieur l’intellectuel,au sein de l’union des Comores il suffit d’être de la famille d’un bien placé pour occuper un poste de rêve ( iyo riba donc haramou pour une personne qui se croît islam) d’où l’échec qui ne cesse de s’amplifier alors que le maoré apprend un métier pour le mériter et surtout pour ne pas emmener sa valeureuse île, à savoir Mayotte, à l’impasse.

      Un conseil, quand on ignore, on demande car c’est de cette manière qu’on avance dans le bon sens.

  7. Violer La constitution comorienne? A un moment tu as pensé aux comoriens sui périssent en mer.il est temps que vous les journalistes posent les bonnes questions pour sortir les Comores de cette situation délicate. Et arrêté systèmatiquement d accuser Mayotte comme etant l echec de l indépendance des Comores

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*