Encore, une bonne courbette diplomatique

Opinion libre: Ils se sont ressourcés de la maxime : « mhono mdru atsodjoshinda yauvundza , mdru ununka. La main qu’on ne peut pas faire plier, on l’embrasse ».
Venue à Paris sur convocation du gouvernement français, la délégation conduite par le Ministre des Relations Extérieures a accompli son devoir de soumission.

Dans un communiqué laconique et sans teneur, le ministère des relations extérieures livre sa comédie qui n’amuse personne. Il est question de la disponibilité du gouvernement français à renforcer les relations bilatérales avec l’Union des Comores. Cette généralité rituelle est sans intérêt évident pour notre pays mis en quarantaine diplomatique par le gouvernement français, sous la menace et par l’humiliation. Nous sommes prévenus que la délégation est venue présenter ses excuses pour avoir osé exiger le respect de notre souveraineté.

Il est fort évident que les résultats attendus sont la reprise des « expulsés » de Mayotte et le retrait de la question mahoraise de l’ordre du jour de l’Assemblée Générale de l’ONU.
‭Cette nouvelle courbette diplomatique attend aussi un soutien de la France au régime dictatorial sous la pression de la communauté internationale, raison pour laquelle le communiqué est d’une vacuité dérisoire.

Dini Nassur

5 commentaires sur Encore, une bonne courbette diplomatique

  1. Bravo Mohamed Elamine Souef. Excellent boulot. Et vous qu’avez vous faut pour votre pays? Parler, parler sur facb. C’est vrai le ridicule ne tue pas.

  2. Tout cela était préparer minutieusement par AZALI et son ministre des affaires extérieures .
    Au début , il avait demandé à Macron de le soutenir pour instaurer sa dictature , Macron avait refusé .
    Alors Azali est passé au plan B , en refusant les refoulés de Mayotte , il allait avoir l’ adhésion de tous les Comoriens : les oulémas , les intellectuels , la société civile, l’ opposition Comorien , la Diaspora et même les chèvres , les moutons et les fourmis Comoriens , ainsi tous ce beau monde allait lui soutenir pour voter sa constitution et instaurer la dictature , seulement la mayonnaise n’ as pas pris puisqu’ ils se sont aperçu qu’ Azali les rouler dans la pâte de la farine . Comme d’ habitude pour être voté aux Comores ,il faut leur berner matin , midi,soir ,Mayotte , Mayotte ,Mayotte, » LICHI SIWA LAHATROU MAORÉ « et on obtient les votes à 104% à la Djaza .
    Puis le plan C , n’ est qu’ une formalité pour ramener le dictateur Azali au pouvoir pendant les présidentielles de 2019 . Dés à présent , il fait un semblant campagne pour 2019 en revenant à la rhétorique des paroles que l’ ensemble des Comoriens adorent qu’ ils soient bernés toujours en parlant de Mayotte , AZALI accuse l’ancien président SAMBI d’être à l’ origine de la Départementalisation de de Mayotte dans son discours à Domoni en début Aout 2018 et les pauvres Comoriens lui applaudissent en lui donnant raison .
    Le plan D vient d’ être révélé , il ne manque plus que le E qui sera mise en vigueur au mois de novembre avec la venue aux Comores des parlementaires Français aux ministères de la justice et des affaires étrangères .

  3. En plus notre MAEC nest pas sérieux Chaque fois qu’il occupe le devant de la scène c’est pour raconter des anneries Rappelez vous de l’interview qu’il avait eu avec le journaliste Hakime Ali Said ,ce jour là il est passé à côté de la plaque Pour ce qui est du voyage de la délégation comorienne au quai d’Orsay ,il ne faut rien attendre de ces pouparlers Pour qualifier ce déplacement ,j’utiliserai une formule chère de feu président A A Abderemane Nos autorités sont allées à Paris célébrer l’amitié retrouvée autour d’un bol de riz

  4. Le régime d’azali est dos au mur et ne peut rien faire face à la France ,car il fallait pas organiser de fausses assises et référendum en même temps remplir les poches de prédateurs politiques des deniers publics qui entraine une malédiction et donc pour sauver sa peau et son régime azali sent le danger et va chercher une amitié à la france….qu’il est con ce type…..IL sait pas que la roue tourne….il n’y a pas d’échapatoire,…..on attend le jour j.

  5. Cet homme là a toujours été un traître diplomatique et j’insiste car la diplomatie c’est l’art de mentir.Et lui il joue bien ce rôle.Lors du premier mandat Azali il a joué sa partie et depuis à chaque fois qu’il y a des jeux de l’océan indien des nouvelles tensions surgissent entre la France et notre pays. Et il continue à nous chanter de règlement bilatéral entre la France et notre pays pour le problème de Mayotte.Soyez un peu imaginatif et changer de disque car il est devenu obsolète. La technique évolue monsieur le ministre.

Répondre à ahamed SAID YOUSSOUF Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*