En ce moment

« Encore une fois, je vais vous baiser devant la cour d’appel », Mzimba menace les avocats

C’est en ces termes que Me Ibrahim Ali Mzimba a menacé les avocats de Moroni qui réclament l’organisation immédiate d’une assemblée générale élective, à la sortie d’une audience tenue hier devant la Cour d’appel.

Après une tentative échouée d’obtenir un avis de la Cour suprême sur un soi-disant prolongation de son mandat, Mzimba s’est tourné vers la Cour d’appel de Moroni, présidée par la juge Omar, aux fins d’obtenir cette prolongation. Rejeté et désavoué par la quasi-totalité des avocats de la capitale, Mzimba a fait comprendre à ces derniers qu’il va baiser ceux qui clament la fin de son mandat, parce qu’il compte sur « ses amis de la Cour d’appel ».

Le 25 avril dernier a pris fin le mandat du Conseil de l’ordre des avocats de Moroni qui était presidé pat Mzimba. Ce dernier et 3 autres membres de ce conseil s’accrochent à leurs fonctions, malgré la démission de 5 parmi les 9 membres dudit conseil et l’expiration de leur mandat. L’affaire est mise en délibéré par la Cour d’appel pour le 22 septembre. Cette immixtion de la Cour d’appel dans les affaires du barreau serait un précédent dangereux pour la profession d’avocats aux Comores. Mzimba a pris en otage le barreau de Moroni et menace certains avocats qui osent clamer son départ.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*