Enseignement supérieur : Quand l’élite comorienne vise les universités Malaisiennes

IJne représentante de l’université SEGi de Malaisie est reçue à Moroni par l’agence d’orientation et de placement EliteCom (élite comorienne, Ndlr). Cette dernière se lance depuis maintenant un an dans une campagne de promotion du système éducatif anglophone, notamment de la Malaisie. IJn séminaire d’orientation est prévu ce vendredi au Palais du peuple.

Campagne de promotion pour une université d’un pays qui attre de plus en plus des étudiants comoriens. SEGi University, ouverte en 1976, compterait 25 000 étudiants venant de 46 pays, et 6 campus selon Jasmine Mounir, la représentante de ladite université, actuellement en séjour à Moroni. un grand séminaire d’orientation est prévu pour ce vendredi après-midi au palais du peuple

L’idée de cet événement est de présenter au public les programmes d’étude, les diplômes…de SEGi, « reconnus à l’échelle internationale » En effet, si on s’en tient aux déclarations de sa représentante, SEGi offre des programmes permettant aux étudiants faisant leurs études à SEGi de gagner un diplôme dans un autre établissement.

Pour mieux s’imprégner de ses programmes, l’université sous la houlette de l’agence EliteCom organise cet après-midi une rencontre avec les parents et les étudiants, a annoncé le gérant d’EliteCom, Djawad Ali Bourhane, ce mercredi au cours d’une conférence de presse à l’hôtel Le Retaj.

Les conférenciers ont également annoncé une réduction pour les étudiants qui ferons leur inscriront cette semaine. Parlant d’inscription, les procédures sont des plus simples à en croire les conférenciers. Le visa et les autres paperasses administratives c’est eux qui s’en occupent.

Toufé Maecha/LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*