Entretien routier Moroni-aéroport de Hahaya : «Après, ça roulera mieux»

Le directeur général de Colas-Comores qui mène les travaux, Adrien Leroyer, reconnait les difficultés qu’éprouvent les automobilistes et la population, mais il dit ne pas avoir un autre itinéraire de déviation que Ntsudjini. Selon lui, la zone entre le foyer d’Itsandra-Mdjini et Hantsambu est la zone la plus critique, car la déviation est très longue contrairement aux autres. Il promet : «après le carrefour de Ntsudjini le trafic sera plus fluide». Vivement !

 

Les travaux de réfection de l’axe routier Itsandra-aéroport de Hahaya à Ngazidja, qui ont recommencé le 27 juin dernier, perturbent fortement le trafic routier et contraignent les automobilistes venant du nord de l’île à effectuer une longue déviation pour rallier la capitale, Moroni. On assiste ainsi à une brusque hausse des tarifs de transport tandis que d’autres taxis préfèrent laisser leurs passagers à l’entrée d’Itsandra et leur faire payer la moitié du ticket.

«C’est très dur. Le trajet Hahaya-Moroni, qui se faisait en trente minutes, dure, cette fois, jusqu’à une heure, voire une heure et trente minutes à cause de ces déviations. Nous sommes obligés de passer par Ntsudjini. Non seulement le trajet est long, mais il y a les bouchons. Nous nous sommes trouvés dans l’obligation d’augmenter les tarifs de 250 fc», explique le chauffeur de la ligne Moroni-Hahaya Nassur Saïd.

 Chamsoudine Saïd Mhadji/ Alwatwan

4 commentaires sur Entretien routier Moroni-aéroport de Hahaya : «Après, ça roulera mieux»

  1. Bonne nouvelle, c’est l effet de la coopération régionale. Les francais de Mayotte et réunionais payent les impôts et ce sont les comoriens qui nous pillent, qui brûlent nos bien qui en beneficient.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*