Etats-Unis : des expulsions interdites

Une décision de justice interdit aux autorités américaines pas d’expulser des personnes visées par le décret anti-réfugié du président Trump.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Il s’agit des ressortissants de sept pays musulmans à savoir l’Iran, l’Irak, le Yémen, la Somalie, la Libye, la Syrie et le Soudan, disposant des papiers les autorisant à entrer aux Etats-Unis.

Des dizaines de ressortissants de ces pays ont été arrêtés dans de nombreux aéroports des Etats-Unis suite à ce décret.

Le directeur de l’ACLU, l’une de plus importantes associations qui avaient saisi la justice, s’est réjoui de cette mesure.

« Cela montre que quand le président Trump adopte des lois ou des décrets qui sont inconstitutionnels et illégaux, les tribunaux sont là pour défendre les droits de tous », a déclaré Anthony Romero.

Mais la décision de justice n’est que provisoire.

Une nouvelle audition devrait avoir lieu en février.

Bbc.com

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*