évaluation des efforts fournis par le Gouvernement de l’Union des Comores sur la lutte contre les maladies

Pour un meilleurs suivi – évaluation des efforts fournis par le Gouvernement de l’Union des Comores sur la lutte contre les maladies prioritaires, l’amélioration de la santé maternelle, la prévention en matière d’IST et VIH/SIDA, l’amélioration de la gestion du système de santé, la promotion de l’éducation pour tous et la lutte contre la violence faite aux enfants et femmes, il est sollicité au système d’information statistique de produire des données fiables et à jour. Pourtant les seules et uniques opérations : EDS et MICS datent respectivement de 1996 et 2000. Les données y afférentes sont aujourd’hui largement dépassées pour apprécier le suivi de la mise en œuvre de la stratégie de croissance et de réduction de la pauvreté. Ainsi, la réalisation d’une enquête démographique et de santé couplée d’une Enquête à Indicateurs Multiples (EDS/MICS) se justifie par la nécessité de disposer des indicateurs de suivi du DSCRP et des objectifs du millénaire pour le développement.

 

Cette enquête est engagée depuis l’année dernière par le Gouvernement avec l’aide de ses partenaires au développement. Elle a pour objectifs spécifiques de :

 

-Connaître les niveaux et tendances de la fécondité et de la mortalité infantile et juvénile, ainsi que les facteurs déterminant leur évolution;

 

-Déterminer le niveau de connaissance et d’utilisation des méthodes de contraception chez les femmes et les hommes;

 

-Obtenir des informations sur le nombre idéal d’enfants et sur l’attitude vis-à-vis de la planification familiale chez les femmes et les hommes en âge de procréer;

 

-Recueillir des données détaillées sur la santé maternelle et infantile: visites prénatales, assistance à l’accouchement, allaitement, vaccinations, supplémentation en vitamine A, traitement de la diarrhée et d’autres maladies chez les enfants de moins de cinq ans;

 

-Recueillir des données détaillées sur la sexualité des jeunes;

 

-Recueillir des données détaillées sur la connaissance, les opinions et attitudes des femmes et des hommes vis-à-vis du sida et des infections sexuellement transmissibles (IST);

 

-Estimer l’ampleur de la violence et des traumatismes basés sur le Genre.

L’enquête d’un cout estimatif de 743537 563 Fc est exécutée par la Direction Générale de la Statistique et de la Prospective du Commissariat Général au plan.

En vue d’accompagner la réalisation des travaux, l’Unicef a remis ce 6 juin 2012 plusieurs équipements informatiques dont 15 ordinateurs complets et un serveur et un véhicule tout terrain. Il a en outre signé avec Macro International, un bureau d’étude international, un contrat d’assistance technique. Dans le cadre de la mise en œuvre de ce contrat, des formations des agents de l’enquête sont organisées depuis ce 12 juin à Moroni.

Durant une période minimum de deux semaines, plus de 104 agents vont être formés, sur la base d’un manuel produit à cet effet, sur les principes d’une opération d’enquête, la manière de conduire une interview, les procédures de travail sur le terrain et les instructions générales pour remplir les différents questionnaires.

Ils vont également parcourir et chercher à maitriser les trois questionnaires – ménage, femme et homme, les instructions pour les mesures anthropométriques et tout autre outil nécessaire pour collecter des informations de qualité auprès des ménages sélectionnés.

La réalisation de cette enquête permettra au pays de disposer de données fiables et actualisées portant sur l’état de la santé et de l’éducation de la population comorienne.

Source: comoresdroit

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*