Fahmi Said Ibrahim, ministre de la Justice : ‘‘Il faut engager une lutte sans merci contre l’impunité’’

En tant que ministre de la Justice, Fahmi Said Ibrahim veut être «l’avocat de la nation comorienne et faire en sorte que personne, quelle que soit sa position ou la fonction qu’il exerce, n’appauvrisse le pays. Nous allons engager une politique contre la corruption ; nous allons mettre fin à la culture de l’impunité. Il se trouve que je connais parfaitement l’institution judiciaire et je ne lésinerais pas sur les moyens pour mettre en œuvre cette nouvelle politique».

Rapprocher la justice du citoyen. Tel est l’un des objectifs de la nouvelle politique que le tout nouveau Garde des Sceaux entend mettre en place. Fin connaisseur des méandres de l’appareil judiciaire national, Fahmi Said Ibrahim cherche, parallèlement, à enclencher une lutte sans merci contre l’impunité. Objectif : redorer l’image de la justice, qui a perdu toute crédibilité aux yeux d’une bonne partie de l’opinion nationale. ‘‘Nous avons pourtant des magistrats très compétents. Nous allons leur donner les moyens de travailler pour qu’ils s’impliquent davantage dans le fonctionnement régulier de la justice’’, a-t-il dit, au cours d’un entretien hier avec Al-watwan.

Alwatwan.net

3 commentaires sur Fahmi Said Ibrahim, ministre de la Justice : ‘‘Il faut engager une lutte sans merci contre l’impunité’’

  1. JE M ADRESSE a cette jeune fillette essais de te respecter et a savoir que tu t adresses a un dirrigent politique; qui doit respecter le sien alors que toi même tu le respectes pas tes idees personelles tu peux les garder pour toi d accord les comoriens sont pas fou pour élir FAHAMI SA VIE PRIVEE NE conserne que lui s il te plait ne melange pas d accord !

  2. Le peuple de Comores a perdu un grand homme religieux hier c’est qu’on a pris la disparution de Check de la toirikati chaluliyi elyachourtuy de notre pays le Halifa Mr Cheick Mohamed kassim décédé hier soir dans sa résidence de Maroni dont le funerelle est prévu cet après-midi dans sa résidence secondaire près de Mitsoudje paix et paradie est réservé pour notre grand Cheick incha allah amine merci

  3. aie….aie, quel anerie.C’est du foutage de geule,j’espère que tu es sérieux.UN pauvre con comme toi, qui est soit disant avocat de formation ose parlé de la corruption aux comores ,alors que tu fait parti des gens indignes de ce pays.tu utulise ton statut de gens haut placé pour pour violé des jeunes filles meme des adolescentes,sans s’inquiété de quoi que ce soit.alors monsieur le donneur des leçons, tu doit d’abord controlé tes pulsions sexuelles sur les filles que tu peut etre leur pére ensuite d’arrèté de violé les mineurs sans défense,à ce moment la tu peut donné tes leçons à 2 balles.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*