En ce moment

Faire taire, le seul journaliste d’investigation qui a de l’audience

Faire taire Oubeid Mchagama jusqu’en 2022 est l’objectif principal du gouvernement. Le journaliste le plus suivi est désormais privé de parole. Il ne doit plus travailler exige les services obscures du gouvernement. Il faut museler Oubeid Mchagama.

Tout le monde le sait, après Abdallah Agwa, c’est Oubeid Mchagama, le journaliste qui arrive à mobiliser plus de 1000 personnes en direct dans les réseaux sociaux lors de ses revues d’actualité, il est en quelques années devenu incontournable. Il dénonce et pose les questions légitimes qui dérangent les voleurs dans le gouvernement. Souvenez vous, Oubeid Mchagama avait poussé Msaidié à se justifier sur les coupures d’électricité…

Oubeid Mchagama était devenu gênant en réveillant les consciences des Comoriens sur la bonne gouvernance. Il est devenu nuisible pour le gouvernement surtout pour faire taire toute contestation pour la tournante de 2021. La mesure illégale est tombée, privée Oubeid Mchagama de travail sans aucune compensation financière. Le gouvernement est désormais tranquille, aucun journaliste n’osera faire des enquêtes ou dénoncer les dérives de corruption.

Comores infos dénonce la politique du gouvernement qui prive le journaliste Oubeid Mchagama de la liberté d’exercer son métier pour simplement préparer 2021.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*