Fazul et Hadidja ont clôturé leurs meetings dans la capitale

wpid-screenshot_2016-04-09-12-30-07-1.png

La place de l’indépendance et le parking de Salamani ont été  pris d’assaut ce vendredi soir par les partisans et sympathisants de chacun de deux challengeurs  au second tour des élections au gouverneur à Mwali.

image

Les deux candidats qui s’étaient distingués, dès le premier tour, des autres candidats par leur capacité à mobiliser une foule si nombreuse dans leurs meetings, se sont évalués ce vendredi à Fomboni. Hadidja Aboubacar avec 22% au premier tour s’était tout donné au second tour pour rehausser la barre.6 de 10 candidats qui se trouvaient dans la course au premier tour se trouvait à la tribune officielle sur le meeting de Mama, place de l’indépendance.

L’ancien président de l’assemblé nationale Salim Djabir Salim a appelé, lors de son discours de bienvenu, à voter  massivement Ma Haloua pour sauver l’ile de Mwali. Hamada Madi Bolero l’ancien chef de cabinet militaire n’a pas manqué l’occasion. Mohamed Said Fazul quant à lui, ne s’était pas contenté de l’avance de 32% qu’il a pris sur son adversaire mais il a appuyés sur l’accélérateur et a multipliés ses rencontres de proximité dans toute l’ile. Il était entouré au parking de Salamani par Bianrif Tarmidi et Mariama Haidar comme candidats battus au premier tour. Il y avait également bonne nombre  de personnalité politique comme Said Dhoifir Bounou l’ancien président de l’assemblé nationale, Dr Abdou Djabir et une forte délégation des mohéliens résident à Mayotte. La place de Parking était trop étroite pour accueillir tout ce monde venu de partout soutenir celui qui se nomme le candidat du bas peuple.

Le vice président Fouad Mhadji  a, dans son discours a appelé à voter massivement pour Fazul car il est le candidat rassembleur.
Les membres du parti Djuwa, se sont dispatchés entre le rassemblement de Fazul et celui de Hadidja. A la place de l’indépendance on trouve non seulement le frère d’Ali Hilali Said au tribune pour représenter la candidature de Djuwa au gouverneur, mais également tous les inconditionnelles de ce candidat malheureux du parti de Sambi. Au parking, on trouve le candidat malheureux du parti Djuwa à la vice-présidence Mohamed El Had et le vice président Fouad et les siens. L’ambiance était au rendez-vous ce vendredi jusqu’à minuit l’heure prévu pour la fermeture des campagnes.

M.S

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*