Fazul et Hadidja se font la guerre de mobilisation

mobilisation

Depuis l’ouverture de la campagne électorale, les mohéliens ont assisté sans précédents à deux mobilisations de grande envergure.  Celle de la candidate Hadija Aboubacar lors de son meeting d’ouverture à Wanani et celle du candidat Mohamed Said Fazul ce Samedi place de l’indépendance. Et si la force de mobilisation constituait la base des pronostics on dirait que ces deux candidats seraient les favoris aux élections de gouverneurs dans l’ile de Djumbé Fatima.mobilisation

Ce samedi après midi, la région  du centre a accueilli à la même heure deux candidats de taille en terme de mobilisation. Hadidja Aboubacar au Foyer de Djoiezi et Mohamed Said Fazul à la place de l’indépendance.

Tenir un rassemblement à ces lieux constituait un défit à relever pour chacun de ces deux candidats. D’abord pour Fazul, il était le premier depuis l’ouverture de la campagne à tenir  un meeting à cette vaste place de l’indépendance redoutait par beaucoup. Le Candidat Achiraf Ben Cheikh qui avait prévu son premier meeting à cette place  n’a pas pu le tenir faute des intempéries. Et comme Fazul avait, la veille, accueilli pour soutient, une forte délégation des mohéliens vivant à Mayotte, il avait intérêt à montrer ses muscles choses faites.

A part, la cérémonie de l’inauguration du bâtiment de Comores télécom à cet endroit, il y a quelques semaines, jamais cette place n’a accueilli au tant du monde depuis plusieurs années.

Pour Madame Hadidja Aboubacar, qui avait fait autant lors de son meeting d’ouverture sur le terrain de foot de  Wanani , tenir un rassemblement à Djoiezi ,était réellement un défit à relever. Les habitants de cette localité du chef de l’Etat, s’étaient montrés très hostiles à la candidature de Mama. A part  les huées quotidiennes lors du passage de l’équipe de la candidate vers les autres localités,   Certains jeunes menaçaient même de boycotter tout rassemblement de Ma Haloua à Djoiezi. Pourtant, le meeting de Mama sur le foyer de Djoiezi a été couronné de succès.

Nawal

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*