Fête nationale française:Judes : la France continuera « à aider l’union des Comores à se développer »

​Au cours de sa locution à la résidence de France à l’occasion de la fête nationale française du 14 juillet, l’ambassadeur de France à Moroni a réitéré l’engagement de son à accompagner inlassablement le développement des Comores. Selon ses propres termes, la France n’est jamais aussi grande que lorsqu’elle est généreuse. 10 minutes de discours au cours du quel Robby Judes a fait un bref bilan des actions menées par la France, notamment cette dernière décennie. 

En guise se rappel à ce que recouvre l’aide française au développement de l’Union des Comores, l’ambassadeur a évoqué l’engagement de l’Agence française de développement (AFD) à débloquer 7 millions d’euros dans le cadre d’une troisième phase du projet Pasco III (programme d’appui au secteur de la santé de l’union des Comores).

Toujours dans le domaine de la santé, le lancement des travaux de démolition de l’ancienne maternité de l’hôpital El-maarouf « est le point de départ du pôle mère-enfant que la France entend livrer courant 2017 ». Dans le secteur environnement, parc national de Mohéli, les aires protégées et la préparation de la COP21 furent les actions phares mise en exergue et où l’AFD a contribué.

Dans le secteur de l’eau, M. Judes a rappelé, entre autres, que l’AFD à la demande du gouvernement comorien, a entamé cette année l’instruction d’un important programme de gouvernance sectorielle qui doit permettre d’améliorer sensiblement l’organisation du secteur de l’eau potable dans le pays. Un élément « particulièrement marquant » dans le secteur privé/secteur financier, l’instruction d’un nouveau projet en vue d’appuyer le financement du tissu productif comorien et de renforcer l’inclusion financière sur les trois îles avec l’étude de faisabilité lancé en novembre 2015, à hauteur de 4 millions d’euros.

40 projets fiancés à hauteur de 740 000 euros depuis l’été dernier via le fonds social de développement, le programme franco-japonais de développement durable et le programme franco-comorien de co-développement, sur des secteurs variés. L’inauguration de la licence professionnelle de journalisme à l’université des Comores par la France, cette année. Pour pérenniser ces actions, l’ambassadeur s’engage à continuer « à promouvoir l’excellence en permettant à des candidats de qualité de poursuivre leur cursus au sein des meilleurs écoles françaises ».

Concernant, la coopération de la justice et de la sécurité, M. Judes soutient que « la défense des intérêts des Comores, comme de la France, passe par le développement d’une coopération soutenue en parfaite cohérence avec les orientations de la COI (commission de l’océan indien) ». « La France qui, fidèle à ses principes, continuera inlassablement à aider l’Union des Comores à se développer », et ce malgré les difficultés économique que connaissent les pays de l’union européens dont la France. C’est qu’avait déclaré l’ambassadeur avant de mettre en exergue les actions réalisées et à réaliser.

Toufé Maecha/LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*