Fêter le Mawlid Nabawi (l’anniversaire du Prophète) n’est pas légiféré

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Allah a dit dans la sourate Al Maida n°5 verset 3: « Aujourd’hui j’ai parachevé pour- vous votre religion- et complété sur vous mon bienfait. Et j’ai agrée pour- vous l’Islam comme religion- ».

D’après Abou Toufayl, Abou Dhar (qu’Allah l’agrée) a dit: Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) nous a laissé et il n’y avait pas un oiseau qui bougeait ses ailes dans les airs- sans qu’il nous ai mentionné une -science sur cela et le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: «Il ne reste rien qui rapproche du paradis et éloigne de l’enfer sans que je ne vous l’ai certes montré ».
(Rapporté par- Tabarani et authentifié par- Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1803)

L’imam Malik Ibn Anas (mort en 179) a dit: « Celui qui innove dans l’Islam une innovation qu’il voit comme étant bonne a certes prétendu que Mouhammad (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a trahit la révélation car Allah a dit: – Aujourd’hui j’ai parachevé pour- vous votre religion- -. Ainsi ce qui ne faisait pas partie de la religion- ce jour-là ne peut pas faire partie de la religion- aujourd’hui ».
(Cité par- l’imam Chatibi dans Al I’tisam vol 1 p 62)

Points importants :

Ces textes et d’autres qui vont dans leur sens montrent que le fait de fêter l’anniversaire du Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui), mawlid nabawi, ne fait pas partie des choses qui rapprochent d’Allah et de son paradis.

En effet il n’y a aucun hadith sur le sujet, aucun compagnon du Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) ni aucun tabi’i (la génération après les compagnons du Prophète) ne l’a pratiqué, les imams des quatre écoles et autres ne l’ont pas mentionné et ceci jusqu’au troisième siècle de l’hégire.

Si ceci était un bien ils nous auraient certes précédé en le mettant en pratique.

L’imam Siddiq Hassan Khan (mort en 1357 de l’hégire) a dit: « Les musulmans sont tous en consensus sur le fait que cet acte n’existait pas à l’époque de la meilleure génération puis durant le siècle qui lui a succédé puis durant le siècle qui lui a succédé ».
(Source: Dalil Al Talib ‘Ala Arjah Al Matalib p 657)

Il fait allusion au hadith qui est rapporté par l’imam Boukhari dans son Sahih n°2652 ainsi que l’imam Mouslim dans son Sahih n°2533 d’après Abdallah ibn Mass’oud (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Les meilleurs des gens sont ceux de ma génération puis ceux qui leur ont succédé puis ceux qui leur ont succédé ».

L’imam Sakhawi (mort en 902 de l’hégire) a dit: « Le fait de fêter l’anniversaire du Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) n’a été rapporté d’aucun parmi les prédécesseurs durant les trois siècles méritoires ».
(Source: Souboul Al Houda Wa Rachar Fi Sirati Kheyr Al Ibad vol 1 p 439)

L’imam Sibt Ibn Al Jawzi (mort en 654 de l’hégire) a dit: « L’avis juste est que les premiers à avoir inventé l’innovation de l’anniversaire du Prophète sont les fatimidites ».
(Source: Moua’atou Zaman vol 8 p 310)

Les fatimidites sont une secte chiite qui a dirigé l’Égypte au 4e siècle de l’hégire.

L’imam Al Maqrizi (mort en 845 de l’hégire) a dit: « Les dirigeants fatimidites avaient durant l’année plusieurs fêtes: la fête de fin d’année, la fête du début de l’année, le jour de ‘achoura, l’anniversaire du Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui), l’anniversaire de Ali Ibn Abi Talib, l’anniversaire de Al Hassan et Al Huseyn, l’anniversaire de Fatima et l’anniversaire du dirigeant en place… ».

 

 

(Source: Al Mawa’idh Wa Al I’tibar Bi Dhikr Al Khoutat Wa Al Athar p 552)

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*