Fléchir Azali : tous les moyens dissuasifs sont mis à table à Nouakchott

Opinion libre: Alors qu’il s’attendait à faire fuir la communauté internationale, Azali l’a bien « prié d’aller voir ailleurs » mais finalement ne sait plus quoi faire. Nous sommes absolument certain qu’Azali rouspète mais la communauté internationale(CI) reste arc-bouté sur sa position : pas de referendum sans consensus.

En effet, ca va mal pour Azali qui s’attendait au soutien de la CI pour rassurer les bailleurs de fond traditionnels qui ont manifesté leurs intentions de débloquer des fonds pour la construction de l’hôpital el marouf.A titre de rappel, les saoudiens ont promis mont et merveille a Azali mais finalement l’ont roulé dans la farine . Ils ont même suspendu leur quote-part au hadj, ce qui a obligé les pèlerins de payer le double par rapport à l’année dernière. Ainsi, la non reconnaissance de son referendum par la CI vaut un mauvais signal envoyé à tous les investisseurs étrangers.

De cette volonté lucide et renouvelée de la CI qui brandit une panoplie de menaces, point de salut pour Azali sans un dialogue inclusif et consensuel. Cette persévérance de la CI qui sans doute est le tactique qui a déséquilibre Azali, équivaut à lui filé le carton rouge et la muleta rouge aux matadors Salami-Hassani Hamadi-Djaffar, qui menacent que si Azali persiste à les défier dans l’arène, ils vont prendre son taureau de referendum par les cornes et le renverser par terre. Un pari risqué pour Azali qui sait pertinemment qu’il va aussi tomber par terre.

Bien évidement à Nouakchott, l’urgence est au rendez vous. OUA, ONU, UE réunis à l’occasion de cette rencontre panafricaine ont repris le bâton de pèlerinage pour faire fléchir Azali. Après les tractations qui n’ont pas abouti a un consensus lors de leur déplacement aux Comores, c’est au tour des chefs d’états de passer le message à Azali : il n y aura pas de compromis. Des sanctions vont tomber s’il s’entête a organiser cette referendum unilatéral qui sans l’ombre de doute va mettre en danger la stabilité et l’unité du pays.

En outre, on peut dire que jusqu’ici, les 2 Protagonistes battent en retraite. Il est inhabituel et surprenant de voir qu’Azali s’est abstenu de donner le coup d’envoie de la campagne pour le referendum. L’opposition qui a promis de croiser le fer a aussi suspendu momentanément ses manifestations. . C’est un bon signe qui n’échappe à personne : l’offensive des médiateurs s’impose à tout le monde. C’est une prise de conscience de l’enjeu que revêt cette réunion en Mauritanie ou la CI va examiner à la loupe la position des deux belligérants ( gouvernement et opposition ).

En fin, la pression diplomatique qui n’en démord pas a débouché sur une bonne nouvelle avec la sortie fracassante de Said Hassane Said Hachim. Je suis persuadé que c’est l’homme de l’ombre d’Azali qui vient lui sauver du bourbier qu’il s’est fait piéger. D’autant que c’est semble t-il, grâce a lui qu’Azali a eu le soutient de Sambi. A entendre son appel « au dialogue pour jaillir la lumière », a priori ce jeu de mot signifie qu’il n y aura pas de referendum sans consensus.
Et d’ici le retour d’Azali, en attendant aussi le communiqué final des médiateurs, soit ils vont retourner au pays la semaine prochaine pour aborder le dialogue de la dernière chance, soit les sanctions seront connues.

Par Cap Patrie

5 commentaires sur Fléchir Azali : tous les moyens dissuasifs sont mis à table à Nouakchott

  1. C’est déjà confirmé. L’Union africaine vient au secours de mon article..si certains pensent que je diffuse des fausses informations pour le plaisir de mes fidèles lecteurs, les événements me donnent toujours raison..j’ai plus quoi a dire en voyant tous les médias se saisir de l’info..

  2. Frère Ahmed Omar..honneur pour moi de vous dire que exactement je ne suis pas journaliste dans le sens traditionnel du terme.par contre c’est très util pour moi de vous dire que depuis la révolution numérique a fait son apogée avec une l’efficacité extraordinaire on est en mesure de faire un travail magnifique plus qu’un journaliste..en plus, rien qu’a éplucher mes articles , vous devriez être surpris de voir que tous ce que j’ai prédis se sont révéles juste par la suite..par quel magie ou qu’elle est ma méthode de travail ?? Chacun a ses méthodes pour aboutir a faire un bon travail dans ses analyses

  3. CAP PATRIE vous n’etes au courant car vous n’êtes pas journaliste. Juste quelqu’un assoiffé de diffuser de fausses informations aussi mauvaises les unes des autres. Vous chercher à vous rendre intéressant, peut être que vous finirez dans un ministère

  4. Un article écrit par un marabout d’Afrique…
    La CI ne sait que palabrer.
    10 ans de palable avec les séparatiste anjouanais sous la direction des charlatans
    de la CI.
    Or il a suffit quelques heures, quelques coups de fusils et surtout grâce au courage ô combien louable de Sambi pour chasser les guignols qui dirigeaient Anjouan.
    Alors la Communauté Internationale….
    Wait and See.
    Azali reine par les armes et il doit être chassé par les armes.
    C’est le seul langage que comprenne ces type d’individu.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*