En ce moment

Football (Coupe de France) : les Comoriens de Bressuire tiennent leur exploit

La belle histoire continue pour le FC Comores de Bressuire, qui n’en finit plus d’étonner. Malgré l’écart de deux divisions au coup d’envoi avec l’USM Lusignan (D1), les protégés de Mmadi Assafi ont obtenu une qualification logique dans le temps réglementaire (3-2). Si les visiteurs sont les premiers en action sur une frappe de Gaboreau bien détournée par Moussa (9e), les Comoriens prennent peu à peu la mesure de l’évènement et d’un vent tourbillonnant.

Après un centre travaillé de Mdahoma bien intercepté par Raveau, le capitaine adverse (13e), Ibrahim Fahardine sollicite Doukouré dans la profondeur. L’avant-centre comorien réussit à s’extirper du marquage, mais sa frappe est trop écrasée pour inquiéter Malmanche (18e).
Doublé d’Ibrahim FahardineCe n’est que partie remise, puisqu’à la demi-heure de jeu, l’excellent Abdourahim lance dans la profondeur Ansum. Profitant du mauvais alignement de la défense visiteuse, ce dernier vient battre sans difficulté Malmanche (1-0, 33e). L’exploit est en marche !

Sans inspiration, les joueurs de Stéphane Dairé vont pourtant revenir dans le match à la faveur d’une phase arrêtée. Le coup franc de Rondard est parfaitement exécuté et trouve la tête piquée de Giret qui trompe Moussa (1-1, 45e). La pause est donc sifflée sur un score de parité assez logique au regard de la physionomie de la première période. Si Lusignan se montre dangereux dès le retour des vestiaires, avec une demi-volée de Ballanger bien captée par Moussa (48e), la réaction du FC Comores de Bressuire ne se fait pas attendre, sous l’impulsion du talentueux Ibrahim Fahardine.

Ce dernier convertit d’abord un penalty accordé suite à une faute flagrante de J.Boudeau sur Fayad (2-1, 61e), puis il permet à son équipe de faire le break en devançant d’un petit lob astucieux la sortie de Malmanche (3-1, 68e). Après l’incroyable loupé du rentrant Ibrahim, seul face à Malmanche (85e), Lusignan se révolte dans une fin de rencontre à sens unique. Les corners s’enchaînent (86e), le tir de Giret se heurte à la vigilance de Moussa (88e), et Gaboreau réussit à réduire le score d’un tir croisé imparable (3-2, 90e+2). Trop tard, le FC Comores de Bressuire contient les dernières velléités adverses et se qualifie à la grande joie de ses supporters pour le cinquième tour de la Coupe de France. Historique !

Lanouvellerepublique

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*