Football, Ouverture de mutation et démission : Chaque club garde secrètes ses nouvelles recrues

comores-sport La période de la mobilité des joueuses et des joueurs dans l’ensemble de l’Archipel sera close le 5 février 2013 à minuit. Il est prématuré de savoir les candidats à la mutation, entrée et sortie. Les clubs prédateurs craignent pendant que les équipes se montrent discrètes et vigilantes. De plus, certains joueurs spéculent. Avides, ils comparent les offres.

Ce transfert (mutation et démission) inter club (même île) et inter Ligue (île différente), englobe toutes les catégories (filles et garçons) et toutes les divisions (D3, D2 et D1). Les signatures du joueur et du club quitté sont primordiales pour l’authentification du dossier. En cas d’obstacle sur l’appréciation du club quitté, pour éviter tout rejet, la fédération servira de facilitateur et agira au titre d’intermédiaire.

A la question de savoir quels clubs sont particulièrement préoccupés par l’ouverture de mutation et de démission ? Ali Chahid, secrétaire général sortant de la Ligue de Ngazidja rapporte que pour le moment, il est un peu prématuré pour connaître les joueurs, candidats au départ, et encore moins aux clubs acquéreurs. Habituellement, le transfert des éléments reste à la discrétion des clubs. Chacun craint un accrochage planifié de l’autre, souvent déclenché à la dernière minute. Ce qui se fait traditionnellement à une telle période surtout quand il s’agit d’un joueur avide et vorace.

Le renfort de l’effectif est un phénomène raisonnable, voire naturel. La procédure et la somme affectée pour le recrutement des joueurs dépendent de l’ambition des équipes. Toute équipe, reléguée en division inférieure ou promue en division supérieure doit instaurer une politique efficace de recrutement. La 1ère catégorie, c’est pour espérer la remontée en D1.

Ce sera le cas d’Asim, Association Sportive d’Itsandra-Mdjini, d’Elan club de Mitsoudje, d’Etoile des Comores de Noumadzaha-Bambao et d’Etoile Polaire de Nioumamilima. « Ces ex-D1 de la Ligue de Ngazidja jouent à la saison prochaine en D2 », explique notre interlocuteur. Elles cèdent la place à Alizé-Fort de Salimani-Hambou, Enfants des Comores de Vouvouni, Football-club de Male et Jacm de Mitsoudje.

Le championnat était coriace et incertain. Il enchaine qu’en D2, le 2ème s’est difficilement dégagé aux 2 dernières journées. Et en D1, le 1er s’est distingué à la dernière journée, certainement grâce au score exceptionnellement significatif de 22-02 infligé à Asim par Djabal. Interrogé sur la chance des nouveaux promus à se maintenir, Ali Chahid est réaliste. « Tout dépend de la stratégie et de l’ambition des équipes. Un recrutement riche repose sur la bourse engagée. Je pense qu’Enfants des Comores peut bousculer la hiérarchie des valeurs. Vouvouni va surprendre », augure l’ancien secrétaire.

BM Gondet (HZK-Presse)

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*