Formation professionnelle : des étudiants de l’Udc initiés aux techniques de fumage et séchage du poisson

wpid-screenshot_2016-05-03-09-48-53-1.png

L’initiation des étudiants aux techniques de fumage et séchage du poisson entre dans le cadre des préparatifs des journées scientifiques, les 5, 6 et 7 mai à l’Udc. L’Association des vendeuses de poissons tiendra, à cette occasion, un stand d’exposition du poisson fumé et séché pour valoriser la production locale.

image

Quinze étudiants de l’Université des Comores (Udc), inscrits en Licence professionnelle de biologie marine et pêche, vont bénéficier d’une formation en techniques de fumage et de séchage de poissons. Des négociations sont en cours pour un partenariat entre l’Udc, à travers la faculté des sciences et techniques, et l’Association comorienne des vendeuses de poissons (Acvp).

Dr Soulé Hamidou Hamada, chef du département des Sciences de la vie à l’Udc, a souligné l’importance d’intégrer une telle approche au sein de l’Université. Selon lui, l’initiation aux techniques de fumage et de séchage du poisson s’inscrit dans le cadre des préparatifs des journées scientifiques, les 5, 6 et 7 mai à l’Université. Aussi, l’Association des vendeuses de poissons est-elle invitée à tenir un stand d’exposition du poisson fumé et séché pour valoriser la production locale.

La vice-présidente de l’Acvp a saisi cette occasion pour remercier les responsables de l’université qui ont, à cet effet, apprécié et sollicité l’expertise de son association. Madame Fatoumia Ahamada s’est réjouie de cette distinction de la part d’une haute institution de formation du pays, confirmant ainsi les succès remportés par les déléguées de l’Acvp aux différentes foires et expositions aussi bien à l’étranger qu’à l’intérieur.

Elle a tenu à faire savoir que ce sont, entre autres bailleurs, le Pnud, le Fida et le Cir (Cadre intégré renforcé) qui ont financé leurs formations et équipements. Au terme de son intervention, Madame Fatoumia Ahamada a déclaré que, certes les étudiants de l’Udc ont acquis plus de connaissances que les vendeuses de poissons, mais qu’ils ont aussi besoin du savoir artisanal que détiennent ces dernières.

Quant à la présidente de l’Acvp, Riama Alhamidi (Maman Ladhati), elle a parlé d’un début de partenariat pour qualifier le rapprochement de son association avec l’Udc, par l’entremise du Service de coopération de l’Ambassade de France (Scac) à Moroni.

Les quinze étudiants, conduits par le chef du département des Sciences de la vie et encadrés de leur professeur de biologie marine, ont eu droit, vendredi dernier, à une séance de démonstrations théoriques des différentes étapes du processus de fumage comme de séchage du poisson.

Hadya Said, secrétaire générale de l’association, a donné un cours magistral des techniques de transformation du poisson fumé. Elle a fait savoir que celui-ci est obtenu exclusivement à la base de deux types de poissons, le thon blanc et l’espadon, achetés directement dans les marchés. La précision a toute son importance pour démontrer que l’association ne travaille pas en partenariat avec des pêcheurs de la place.

Elle s’approvisionne jusqu’à 50 kilos de poisson, dont le prix peut monter jusqu’à 4.000 fc le kg. Les responsables de l’Acvp ont expliqué par le menu détail, en répondant aux questions de l’assistance, les étapes de la transformation du poisson fumé. Il a été indiqué que le produit fini est sollicité par les pizzerias et les restaurants, consommé aussi bien en accompagnement avec les crudités et autres repas, comme la banane frite, ou tout cru.

La transformation du poisson séché a été expliquée par Kalathoumi Mahamoudou, chargée de communication de l’association. Selon elle, c’est particulièrement de la bonite qu’elles se servent pour le séchage, compte tenu de sa capture massive dans le pays.
Au terme de cette séance théorique, rendez-vous a été pris entre les deux parties pour des démonstrations plus pratiques dans l’atelier de l’Acvp.

Mohamed Soilih Ahmed / Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*