Fourniture en électricité : Ma-mwe, des progrès sensibles

Selon son directeur technique, l’entreprise alimenterait les périphéries de Ngazidja entre 17h et minuit, au nord-est de 9h à 14h, et un jour sur deux entre 17h à minuit. Au sud tous les jours à partir de 17h à 00h. A Moroni nous distribuons le courant de 8h à 14h et de 17h à 6h. Enfin, les périphéries proches de la capitale seraient couvertes  de 17h à minuit.

 

A la sortie du mois de ramadan, le distributeur public de l’eau et de l’électricité, Ma-mwe, poursuit ses efforts pour «assurer sa mission tout le temps» comme l’avait dit le patron de la société lors d’une conférence de presse à la veille du mois sacré. Désormais, la Ma-mwe arrive à fournir du courant, quotidiennement, sept heures durant, aux régions éloignées de la capitale fédérale, ce qui laisse croire que la société, conduite par Mohamed Soilihi, commence à améliorer sa situation.

Son directeur technique, Nassurdine Ali Soilih, a annoncé que la puissance disponible au niveau des centrales s’élève aux environs de 10,6 mégawatts, sur les près de seize qu’il faudrait pour éclairer île de Ngazidja, 24h sur 24. «Nous alimentons les périphéries entre 17h et minuit. Mais, au nord-est, par exemple, tous les jours on balance de 9h à 14h, et puis un jour sur deux entre 17h à minuit.

Nazir Nazi /Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*