Frais Bancaires: Trinquons au nom de l’émergence !

Opinion libre :

Comme nous l’informe ce communiqué d’Exim Bank Comores, à partir du 1 janvier 2018 une taxe supplémentaire (5% au titre de la taxe à la consommation) sera ajouté au frais des comptes bancaires engendrant ainsi la hausse du taux d’intérêt bancaire qui va passer de 14% à 19% . Cela sera apparemment pareil dans toutes les banques commerciales de l’archipel. Une mesure qui risque de susciter le mécontentement  des clients. « Je vois deux conséquences à cela », nous explique un opérateur économique de la place.  Il s’agit en premier selon lui d’un « TVA déguisé à 5% » qu’il trouve d’ailleurs  inéquitable. « Puisque c’est calculer en fonction des frais bancaires ça ne sera jamais équitable alors que la TVA est normalement égal pour tout le monde », poursuit notre interlocuteur.

Deuxièmement  cette mesure impliquerait « qu’on paye en fonction des frais bancaires (anormal) étant entendu que se sont les entreprises qui emprunte tout à la banque qui seront les plus taxés. Et ce n’est pas bon pour les opérateurs économiques ».  Au bout de la chaîne, ça sera finalement les consommateurs qui risquent de trinquer car « cela se répercutera inévitablement sur le coût de vie des citoyens».

Faissoili Abdou 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*