France-Comores: Qui peut se passer de l’autre ?

Dans le contexte de l’extension croissante de la mondialisation des échanges et de l’interdépendance humaine , culturelle , financière…, la réussite de notre action de redressement national ne pourra être assurée que si nous parvenons simultanément à intensifier nos relations avec des grandes nations, et à tirer pleinement parti de notre appartenance aux organisations régionales.

Le renforcement du partenariat avec la France dans le respect mutuel s’impose avec beaucoup d’acuité.

La communauté de destin, l’usage en commun de la langue française, notre appartenance au système monétaire de la « zone franc », la présence d’une forte communauté comorienne établie sur le territoire métropolitain français, représentent autant d’éléments qui militent en faveur d’un partenariat étroit et harmonieux avec la France, et exemplaire par son dynamisme et son ampleur. Un tel partenariat pourra trouver son expression privilégiée dans l’intensification de la coopération institutionnelle, décentralisée, culturelle et privée.

Soilihi Mohamed alias Momo, président de la chambre d’agriculture


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/1/d365227695/htdocs/wordpress/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*