France: quatre policiers ont violé un Jeune noir de 22 ans

Quatre policiers d’Aulnay-sous-Bois ont été placés en garde à vue après l’agression d’un jeune homme jeudi. Il aurait été violé et a dû être opéré.

L’affaire est très grave. Jeudi, un jeune homme de 22 ans aurait été passé à tabac et violé par quatre policiers à Aulnay-sous-Bois, indique «Le Parisien». D’après le témoignage de la mère de la victime, citée par le quotidien régional, il serait sorti «pour apporter une paire de baskets à une copine» lorsqu’il s’est retrouvé face aux policiers. Selon d’autres personnes présentes, la situation aurait débuté après que la victime a bruyamment réagi à la gifle donnée par un fonctionnaire à un adolescent qui se faisait contrôler. Les quatre policiers auraient répliqué en s’en prenant au jeune homme décrit comme «grand et costaud».

 

Ils lui auraient donné des coups de matraque télescopique, provoquant sa chute, avant de l’embarquer dans leur voiture. Une fois au commissariat, la victime se serait plainte de saignements à la bouche et à l’anus, expliquant qu’au moment de son interpellation, l’un des fonctionnaires lui aurait introduit sa matraque dans l’anus. Il a alors été conduit à l’hôpital, où les médecins ont confirmé «des lésions importantes» qui «correspondent clairement à l’introduction d’un objet», indique «Le Parisien». Il a été opéré dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les policiers confirment des coups de bâton

Les suspects ont donné une autre version à la police, reconnaissant toutefois « qu’il y a eu des coups de bâton télescopique car ils ne parvenaient pas à maîtriser ce grand costaud». En plus des nombreux témoignages, les enquêteurs vont étudier les caméras de vidéo surveillance afin d’éclaircir ces différents points. En attendant, la famille a d’ores et déjà annoncé son intention de porter plainte contre ces policiers membres de la brigade spécialisée de terrain.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*