En ce moment

France: Zainoudine a volé 20.000 € à plusieurs compatriotes comoriennes

« J’ai un avocat du Val de Marne »Une affaire de vol de chéquiers avec une série d’usages frauduleux et d’escroqueries.
Le problème, c’est que l’avocate poitevine de Zainoudine, un Comorien de 36 ans, ne s’occupe plus du dossier.
« J’ai un avocat du Val de Marne », assure le prévenu qui entend être défendu par ce nouveau conseil.
Le président et le procureur ne l’entendent pas de cette oreille : l’avocat fantôme ne s’est pas manifesté auprès du tribunal, il n’a même pas demandé la copie du copieux dossier d’instruction !
L’explication du prévenu est jugée fumeuse, le dossier est retenu pour éviter que le prévenu, venu sous escorte pénitentiaire depuis la prison de Fresnes en région parisienne, ne fasse un coûteux tour de piste pour rien.
Ses explications embrouillées et ses revirements justifiés par son « stress » n’ont pas convaincu les magistrats ni levé leurs interrogations.
Le tribunal a repris les vols et escroqueries survenus dans la Vienne et en région parisienne, souvent au détriment de compatriotes comoriennes. Une quarantaine de chèques utilisés pour un total dépassant les 20.000 €.
Le procureur Thévenot dénonce la « facilité à la manipulation » d’un homme déjà condamné pour des faits similaires et réclame deux ans de prison.
Le tribunal a relaxé le prévenu pour usage de faux document mais l’a déclaré coupable pour le reste. Il a été condamné à 32 mois de prison, dont 12 avec sursis et mise à l’épreuve pendant deux ans avec obligations de travail et d’indemniser les victimes. Il a également écopé de deux mois de prison en plus pour prise du nom d’un tiers.

Source : https://www.lanouvellerepublique.fr

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*