En ce moment

Fraude au concours d’Al Watwan, kemba n’a pas 30 ans

Plusieurs participants au concours d’Al Watwan dénoncent une fraude sur l’âge de certains candidats qui ont dépassé l’âge limite fixé à 30 ans. Kemba qui est chargé de l’animation de plusieurs pages Facebook du gouvernement qui est également le chouchou du directeur d’Al Watwan aurait dépassé largement l’âge de 30 ans. Voici ce que disent nos confrères de Hayba Fm sur cette affaire de tricherie, de fraude et de corruption:

HaYba ETAT CIVIL JOURNALISTIQUE

Jugement Supplétif à Al Watwan ?
Des candidats malheureux au concours pour le recrutement de journalistes chez notre confrère Al Watwan, sont passés à HaYba nous faire part de leurs doutes sur l’âge de certains des lauréats.
L’annonce du concours limitait l’âge à 30 ou 32 ans
Selon les plaignants, les parents des lauréats recrutés, n’oseraient jamais jurer sur le Coran que leur enfant a 30-32 ans ou moins.

A l’époque coloniale ancienne, quand les wazungu recrutaient pour l’armée française, ils entraient parfois dans les écoles primaires où tous ceux qui étaient au CE2 étaient supposés avoir moins de 13 ans, les actes de naissances et jugements supplétifs faisant foi
Ils demandaient aux plus vigoureux wavulana de tomber la chemise, lever le bras et ouvrir la bouche. Le Mzungu regardait si l’aisselle était bien gazonnée, appréciait son odeur (neutre ou senteur de bouc non castré), comptait les dents et décidait si l’enfant avait 18 ou 20 ans pour l’armée de la République.
On n’a plus de Wazungu pour ça.
Mais l’hôpital El Maarouf étant voisin d’Alwatwan, on trouvera certainement des médecins spécialistes de la trentaine pour trancher sur la qualification des journalistes obligés ces temps ci d’encenser le gouvernement.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*