Girofle : Personne ne veut commenter la baisse du prix

Le prix du kilo de girofle est en régression depuis presque un mois. De 3250 francs au départ, il est brusquement passé à 2250 pour remonter un peu plus, actuellement, à 2500 francs le kilogramme.

image

D’après un collecteur qui connaît bien la filière, devant cette situation, on serait en train de faire perdre plus de 100 millions de francs par mois à l’économie nationale.

D’après une source de la direction du commerce d’Anjouan sous le sceau du secret, le prix du kilo de ce produit de rente devrait atteindre les 5000 francs mais les exportateurs ont pu influencer l’exécutif.

Contacté au téléphone, Zaki Ahmed Abou, directeur du commerce de Ndzouani, n’a pas voulu donner plus de précision. « Pas de commente sur ce sujet ».

Quant aux exportateurs qui sillonnent à la recherche du girofle, ils reprennent ce refrain qui a l’air de déjà entendu : « Le marché mondial ne nous permet pas d’acheter au-delà de 2500 francs ».

Nabil Jaffar / LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*