Grâce à cette femme, les Peugeot et les Citroën apprennent à parler 

Un poste de conduite qui ne se résume pas à quelques boutons mais offre un supplément d’âme grâce aux interactions par gestes ou de vive voix. Saran Diakité Kaba et son équipe inventent pour PSA, la communication du 21ème siècle entre l’humain et l’automobile.
Les boutons piano du nouveau Peugeot 3008? C’est elle. Avacar, le futur Siri de PSA? C’est elle aussi. Si l’automobile n’est pas sa passion première, Saran Diakité Kaba a fait depuis bientôt six ans de la communication entre la voiture et son conducteur son terrain de jeu.
D’abord responsable innovation de l’expérience utilisateur au centre de R&D du groupe, à Vélizy (Yvelines), cette musicienne est désormais responsable de l’équipe transverse « vie à bord » et « interaction homme-machine » (UXCT, pour « User eXperience Cockpit Team » dans le langage interne), pour toutes les marques du groupe. Si demain, votre Peugeot vous parle, et que vous lui répondez, par geste ou de vive voix, Saran Diakité Kaba sera à l’origine de la beauté de votre conversation.
    « L’objectif de notre équipe est de créer des expériences à bord mémorables pour nos clients, de mettre en place de nouvelles modalités d’interaction avec le véhicule, pour accomplir les petites choses qu’on faisait avant en voiture, comme allumer la radio, mais avec un supplément d’âme », confie celle qui vient d’être élue Femme de l’année 2017, par un jury de journalistes réuni par l’association Women And Vehicles Europe (WAVE), dont BFM Auto fait partie.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

De la danse contemporaine dans votre Peugeot
Avant d’être designer, Saran Diakité Kaba est en effet musicienne, et compose des musiques pour des défilés de mode, ou des compagnies de danse contemporaine. Elle a donc réuni une équipe pluridisciplinaire de 230 personnes, composée d’ingénieurs automobiles, de talents venus du cinéma ou du jeu vidéo. « L’automobile est un intégrateur de nouvelles technologies, il faut les faire entrer dans l’automobile, explique Saran Diakité Kaba. Des spécialistes venus du cinéma ont des compétences intéressantes par exemple sur les émissions sonores dans le véhicule ».
L’équipe utilise également la sociologie, pour mieux comprendre le comportement humain face à la technologie, ou la danse contemporaine. « Elle nous inspire pour créer des mouvements, poursuit Saran Diakité Kaba. Comment sublimer des animations sur écran, ou des transitions entre deux modes de conduites? »
Grâce à une étude soignée des designs sonore et visuel, le i-cockpit de Peugeot se veut plus qu’un simple volant et des boutons à pousser pour allumer la climatisation ou couper la radio. Ce qui prépare l’arrivée de la voiture autonome d’ici quelques années, et ses interactions avec ses passagers, qui ne seront plus seulement des conducteurs.

Passer de conducteur à passager

Saran Diakité Kaba
Saran Diakité Kaba

« La gestion des transitions entre les activités (travailler quelques minutes dans les bouchons et déléguer la conduite, puis conduire sur une portion de route qu’on aime bien) sera essentielle pour que la voiture autonome soit réellement utilisable », explique Saran Diakité Kaba.
La reprise en main doit intervenir dans les dix secondes. Le poste de conduite et toute l’interface de la voiture (GPS, écran, boutons sur la console centrale) sont aujourd’hui tournés vers le conducteur. Demain, il devra aussi prendre en compte le passager et ses attentes. « Il faut changer de logique, se projeter dans une logique d’usage, comme dans le train », souligne Saran Diakité Kaba.

BFMTV

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*