Gréve illimitée du personnel médical à Anjouan

Hôpital de Hombo lundi soir. Quasi désertée par les blouses blanches

Le personnel médical et paramédical d’Anjouan observe une grève illimitée depuis lundi. Ils comptent ainsi protester contre les traitements inégaux entre Moroni et les autres îles. Seules les urgences sont assurées par des médecins et les infirmiers quasi absents.
Avancements, intégrations font entre autres parties des revendications des blouses blanches à Anjouan. « Comment comprendre que les centres médicaux de référence comme El Maarouf, Fomboni et Hombo relèvent de l’Union et les districts sanitaires reviennent à l’île et qu’il faut aller à Moroni pour une simple formalité ou une intégration que nos confrères d’El Maarouf ont bénéficié depuis des mois et à Anjouan rien ? » déclare un urgentiste de l’hôpital de Hombo lundi soir, lors de notre passage.
Bien que suivi à l’hôpital de Hombo, en région le mot d’ordre semble ne pas faire mouche.
Nous reviendrons sur le sujet dans les prochaines heures.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*