En ce moment

Guerre froide entre Amine Soefou et l’ambassadeur des Comores à Paris

22 fonctionnaires  » diplômantes  » sont rappelés par le ministre des affaires étrangères. L’ambassadeur des Comores à Paris n’a pas apprécié que certains fonctionnaires issus de la même ville que lui, Mutsamudu, soient mis dans la liste. Il ne s’est pas tu. Il l’a fait à travers un courrier à son supérieur, Amine Soefou. Il craint que  » ces mutations n’ affectent la côte de popularité du pouvoir à mutsamudu « . Mais le ministre lui a répondu que ce critère n’est pas parmi les critères des agents et fonctionnaires de l’Etat devant exercer à l’extérieur « .

1 commentaire sur Guerre froide entre Amine Soefou et l’ambassadeur des Comores à Paris

  1. Le pouvoir familiale reigne sans partage ni état d’âme. Soyez tous de Mitsoudje vous serez en paix. Nous,spectateurs independants, nous regardons la scène avec méfiance et parfois meurtrie.mes chers compatriotes surtout d’Anjouan quand allons-nous ouvrir nos yeux pour enfin comprendre qu’Azali dénigre les anjouanais !

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*