Hadith: Ne vais-je pas t’apprendre les deux meilleures sourates que tu ais lu ?

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

D’après ‘Oqba ibn ‘Amir (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Ô ‘Oqba ! Ne vais-je pas t’apprendre les deux meilleures sourates que tu ais lu ? -Qoul A’oudhou Bi Rabil Falaq- et -Qoul A’oudhou Bi Rabi Nas- (*). Ô ‘Oqba ! Lis les à chaque fois que tu dors et à chaque fois que tu te lèves, personne n’a demandé ou a cherché protection par une chose qui leur soit équivalente ». (Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°7948)

(*) Il s’agit des sourates 113 et 114.

ﺎﻤﻬﻠﺜﻤﺑ ﺬﯿﻌﺘﺴﻣ ﻻ ذﺎﻌﺘﺳا ﻞﺋﺎﺳ و ﺎﻣ لﺄﺳ و ﺖﻤﻗ . ﺎﻤﻠﻛ ﺖﻤﻧ أﺮﻗا ﺎﻤﻬﺑ ﺎﻳ ﺔﺒﻘﻋ ! سﺎﻨﻟا . ذﻮﻋأ بﺮﺑ و ﻞﻗ ﻖﻠﻔﻟا و بﺮﺑ ﻞﻗ ذﻮﻋأ ﺎﺘﺋﺮﻗ ؟ ﻦﯿﺗرﻮﺳ ﺮﯿﺧ ﻻأ ﻚﻤﻠﻋأ ﺎﻳ ﺔﺒﻘﻋ ! و ﻢﻠﺳ : ﷲا ﻪﯿﻠﻋ ﻰﻠﺻ ﷲا لﻮﺳر لﺎﻗ ﷲا ﻪﻨﻋ ﻲﺿر ﻦﺑ ﺮﻣﺎﻋ ﻦﻋ ﺔﺒﻘﻋ

image

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*