Hadj 2016: 500 millions de francs comoriens pour préparer le Hadj de cette année

​Le président de la commission du pèlerinage de cette année s’est exprimé devant les médias nationaux hier matin concernant les préparations du Hadj de cette année. Abdoulfath Said a montré que les conditions sont réunies pour que les pèlerins effectuent un bon hedj.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Nommé en juin dernier, le président de la commission du pèlerinage a longtemps gardé le silence. Hier mardi, Abdoulfatah Said s’est enfin exprimé et a parlé de manière globale sur les préparatifs du Hadj de cette année. Et le président de la commission de promettre que le Hadj de cette année ne sera pas comme les précédents. « Nous avons vu comment les pèlerins ont souffert ces dernières années. Cette fois-ci, nous allons faire en sorte que les pèlerins se sentent à l’aise en mettant en place toutes les conditions nécessaires pour un bon pèlerinage », déclare Abdoulfatah Said.

Préparé cette année par l’Etat contrairement aux années passées, la commission du Hadj a eu le soutien du gouvernement avec un budget de 500 millions pour préparer le pèlerinage. « Les 500 millions de l’Etat ont servi à la réservation des hôtels, des bus et tout le reste », précise-t-il.

Sur la question des hôtels, qui était le principal souci, le président de la commission du Hadj assure qu’il n’y aura pas de problème. « On a trouvé des hôtels confortables et près des mosquée à Médine comme à la Mecque », dit-il. Côté transport, le président de la commission a montré que c’est le gouvernement qui s’est chargé de trouver l’avion. Et la compagnie est déjà connue. C’est la Fly Nass. « Une visite technique est prévue ce mercredi pour voir la piste », annonce Abdoulfath.

Sur le calendrier établi, les pèlerins doivent partir le 26, 27 et 28 Août pour revenir le 21 septembre. Mais de ce côté, la commission a rencontré quelques difficultés avec la compagnie. « Normalement on devrait revenir le 21 septembre mais la compagnie nous a informé qu’elle ne sera pas en mesure de ramener les pèlerins à cette date. Nous nous sommes convenus pour les 28, 29 et 30 septembre », avance Abdoulfatah Said, avant d’ajouter que « nous menons toujours des négociations pour revoir les dates ».

Au niveau du package, le gouvernement va se prononcer ce mercredi après le conseil des ministres. Mais le président de la commission pense que le tarif ne dépassera le chiffre de 1 million de nos francs. Les visas vont commencer à être délivrés à partir de ce jeudi. Et sur cette question la commission reste ferme. « On ne va pas émettre le visas sans le paiement et les visas seront accordés qu’aux vrais comoriens », fait savoir le président de la commission du Hadj.

Pour rappel, la commission du hadj avait effectué une mission en Arabie Saoudite du 11 au 24 juillet dernier pour préparer le voyage saint. « Nous sommes partis chercher trois choses : le confort des pèlerins, des hôtels proches des mosquées et revoir à la baisse le coût du pèlerinage », conclut Fahmy Thabit, le directeur de cabinet du ministre d’Etat chargé des affaires islamiques.

Mohamed Youssouf/LGDC 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*