Hamada Abdallah, « On doit privatiser Ma-Mwe »

wpid-screenshot_2015-11-09-16-02-53-1.png

Selon l’ancien ministre de l’intérieur Hamada Abdallah, prétendant aux élections de gouverneur en 2016 sous l’étiquette de la mouvance présidentielle, privatiser la Ma-Mwe reste l’issu le plus crédible pour sortir le pays de l’ornière.

image

Il souhaiterait céder la société à des membres issus de la diaspora comorienne en France. Ce qui, selon toujours lui, donnera une garantie au peuple comorien, essentiellement aux Wangazidja.

Toufeyli Maecha

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*