Hamada Madi Boléro investi comme nouveau secrétaire général de la Commission de l’océan Indien 

Jean-Claude de L’Estrac a cedé la place au nouveau secrétaire général de la Commission de l’océan Indien, Hamada Madi Boléro, homme politique des Comores au terme de son mandat.
Pendant cette cérémonie, le président Azali Assoumani a pris la parole.

Le Président de l’Union des Comores a voulu d’abord exprimé au nom de son pays sa profonde gratitude à la Présidente de l’île Maurice, au Premier ministre et son gouvernement et au peuple mauricien pour l’accueil exceptionnel qui lui a été réservé dans ce pays qu’il aime tant.
Il a voulu encore une fois exprimé ses remerciements pour cette attention particulière que Maurice lui a offert en décembre 2005 en organisant la conférence des bailleurs de fonds en faveur de son pays. Il a tenu à rappeler qu’à cette occasion, il a prononcé son dernier discours au niveau international  en tant président de la République. Et le destin a fait qu ‘il revienne encore une fois à Maurice en tant que président pour faire son premier discours au niveau international pour l’investiture de son ami Boléro. 

Le président Azali a demandé à la COI de ne ménager aucun effet pour que la connectivité maritime,  aérienne et internet entre nos États soit plus concrète. La COI doit combattre selon lui les barrières artificielles entre nos États. 

La COI a la responsabilité de contribuer enfin à la recherche de solution définitive au sujet de l’intégrité territoriale des Comores et du problème épineux qui oppose son pays à la France en respectant le droit international. Il y va de la stabilité de notre région,  a t – il conclu.

Mohamed Abdou Mbechezi, directeur de Communication de Beit Salam

1 commentaire sur Hamada Madi Boléro investi comme nouveau secrétaire général de la Commission de l’océan Indien 

  1. Why ours leaders never take the time and build a strong economy ?
    But they focus only on a issu that hey know will won’t end soon: Mayotte.
    I think it just one esxuse
    Azali I : Mayotte
    Azali II : Mayotte

    How about the Comoriens people?
    How about the economy ?
    It urgent to think out of the box and start to build a country that we can all be proud of

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*