Hamida Abdou bénéficie d’un programme financé par l’UNICEF pour l’intégration des enfants non-scolarisés

Portrait :

Hamida Abdou, âgée de 13 ans, est classe de CM2. Elle vient d’un village appelé Mremani à Anjouan mais vit actuellement à Moroni. Elle a 8 frères et sœurs.  Hamida a bénéficié d’un programme de cours accélérés financés par l’UNICEF pour l’intégration des enfants non-scolarisés et/ou déscolarisés dans le cursus scolaire. « Je fréquente l’école parce que c’est important ». C’est ma mère qui m’a encore inscrit. J’ai passé de nombreuses années sans aller à l’école. « J’ai dû faire pression sur elle . Je lui ai dit que je voulais retourner à l’école parce que c’est l’avenir; mon avenir ».
Son rêve est de devenir médecin : «Je voudrais devenir médecin pour prendre soin de mes parents, de ma famille et des gens en general.

Hamida Abdou, âgée de 13 ans
Hamida Abdou, âgée de 13 ans

L’UNICEF estime que le nombre d’enfants non scolarisés aux Comores compte environ 25 000 enfants. La pauvreté, les handicaps, les barrières culturelles, l’éloignement….sont les facteurs clés qui empêchent les enfants d’aller à l’école.

Unicef Comores

 

A voir aussi:

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*