Hamidou karihila : un faussaire à la tête du gouvernorat de Ngazidja ?

wpid-screenshot_2016-01-07-12-46-07-1.png

Karihila vrai ou faux docteur ? C’est la question que se pose beaucoup de citoyens et à laquelle nous exigeons des réponses claires et concises avec des preuves à l’appuies. En tant que citoyens nous avons le droit de savoir la vérité rien que la vérité. Tout de même je tiens à préciser que je reste persuadé que ce ne sont pas les diplômes qui font l’Homme, mais son expérience, son intelligence, ses valeurs, sa façon d’être et de se comporter dans la société, mais cela n’empêche pas le devoir de vérité surtout quand on est face à une marré de faux diplômés quel que soit le niveau du diplôme.

image

Malheureusement nous constatons que l’usage de faux diplômes est monnaie courante aux Comores, mais il est d’autant plus grave quand l’un de ces faussaires s’apprête à diriger le pays. 
Nous précisons bien évidemment qu’il s’agit de soupçons, certes bien fondés et non d’accusations à l’encontre de l’homme politique, le candidat karihila. Quant on s’engage dans la vie politique et publique, on accepte le devoir de dire la vérité aux citoyens.

Revenons aux choses sérieuses, selon les informations que nous avons à notre disposition karihila est un faux docteur, ce dernier aurait usé de son influence et de son réseau en sa qualité d’ambassadeur entre 1998 et 2006 en Arabie Saoudite pour se procurer un faux doctorat au Soudan. Toujours selon les mêmes sources karihila n’a jamais étudié ni inscrit dans une école ni université soudanaise, mais uniquement à Médine.

Donc naturellement les premières questions que nous nous posons comment a-t-il pu avoir un doctorat dans un pays qu’il na jamais étudié ni séjourné? Pourquoi n’a-t-il pas fait son doctorat en Arabie saoudite où il résidait ? Pourquoi a-t-il fait le choix du Soudan ? bien évidemment nous avons notre petite idée mais nous attendons les explications du concerné.  Docteur au Soudan une époque où il était le représentant des Comores à Riyad, une époque où l’évolution numérique était limiter et où l’enseignement à distance dans le monde en général et dans ces deux pays en particuliers était quasi inexistant. Là encore nous voulons des explications.

Supposons qu’il a effectivement un vrai doctorat, il semble qu’il l’a eu en 2005 au Soudan pendant qu’il était en plein exercice à l’ambassade des Comores à Riyad. Nous supposons donc que Mr l’ambassadeur consacrait son temps à préparer son doctorat au lieu de s’occuper de ses fonctions et a usé des biens de l’état pour le financement de ses études. Où est donc l’exemplarité que prône cet homme aujourd’hui ?
De ce fait, les citoyens exigent des explications sur ce fameux doctorat, dans quelle faculté l’avez-vous obtenue ? Quelle thèse ? Quel jury ? Dans quelles circonstances ?

Le temps des plaisanteries, des salades et des blablas est résolu, à défaut de réponse ce weekend de votre part Monsieur le candidat, en tant que citoyens dès lundi 11 janvier 2016 nous saisirons la justice, la cour constitutionnelle et la Ceni pour la suspension voir l’invalidation de votre candidature pour mensonges, faux et usage de faux.

Said Abdallah

3 commentaires sur Hamidou karihila : un faussaire à la tête du gouvernorat de Ngazidja ?

  1. أولا:
    ينبغي لطرح مثل هذا الموضوع العودة إلى مصدر موثوق وهو : جامعة أم درمان الإسلامية وهي الجامعة التي ذكرها الدكتور حامد كرهيلا في رسالته لنيل درجة الدكتوراه بعنوان: ( أثر الإسلام في تشكيل السلوك الاجتماعي في جزر القمر ) للتأكد من حصول الطالب على هذه الدرجة العلمية منها.
    ثانيا: الدكتور حامد كرهيلا شخصية معروفة في البلاد، بإمكانكم التوجه إليه لسؤاله مباشرة دون الحاجة إلى واسطة أشخاص مجهولين تسمونهم بالمصدر فإن المقابلة الشخصية ثم سؤال الجامعة أوثق لمعرفة الحق من تلقي المعلومات من أشخاص قد يكون لهم ثأر من الدكتور حامد . وكتاباته مشهودة بالوعي والثقافة.حفظ الله الدكتور كرهيلا

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*