Handball: Anjouan veut-il boycotter la coupe de la fédération ?

Depuis 30 décembre 2012 au 6 janvier 2013, Ndzouani accueille l’édition 2012 de la phase nationale de la Coupe de la Fédération de Handball. Six prétendants au titre de chaque Ligue, filles et garçons, vont se mesurer à Mutsamudu. Mais pour le moment, seuls les ambassadeurs de Ngazidja sont connus. Moili présentera sa liste le samedi 23 prochain. Mais Anjouan n’a pas encore présenté ses sportifs.

L’instance anjouanaise parait afficher une attitude indifférente à la compétition et à l’harmonisation du calendrier. Un conflit de compétence interne serait à l’origine de cette décadence non conforme. « C’est le directeur du sport régional qui manigance toute cette confusion. Il impose à la tête de la Ligue, une personne qui purge une sanction. Cette ingérence paralyse les activités locales. C’est regrettable. Pour le moment, loin de la Fédération l’idée d’imaginer une tentative de boycott », se plaint Magasto. Notre interlocuteur ajoute que « nous organiserons la phase régionale de cette coupe sur place, en collaboration avec l’instance légitime et les formations locales ».

Pour Ngazidja, au retrait unilatéral des joueuses de Baygon de Mde, la Ligue a retenu la vice-championne Scorpion pour défendre le flambeau régional. Elle est déjà à Mutsamudu en train de s’acclimater et d’explorer le site de la compétition. Chez les hommes, Amateur-Club de Moroni a quitté l’île hier.

La communauté handballistique de l’île s’interroge si l’auto-marginalisation spontanée des handballeuses de Mde ne révèle pas une manœuvre planifiée ? « Pour nous organisateurs, c’est un geste inconvenable, analogue à un boycott qui camoufle son nom. Scorpion, battu en finale, répare la défaillance », s’encourage Salim. Actuellement, la section masculine des 2 clubs de Handball de Mde purge de lourdes sanctions. « Baygon 5 ans, pour troubles, envahissement de terrain et bousculade à un officiel de la Fédération, et Liberté-Club pour une durée indéterminée, suite à des actes discourtois », précise le secrétaire de la fédération.

Le retrait unilatéral de Baygon féminin continue à susciter de vives polémiques. Est-ce un témoignage de solidarité envers les garçons, interdits d’activités ou un empêchement naturel, indépendant de leur volonté ? Selon des sources proches de la Ligue de Mohéli, la Commission d’Organisation et d’Homologation s’est engagée à terminer la phase régionale le samedi 29 décembre prochain.

« Les propos de notre correspondant local sont rassurants. Les 2 vainqueurs de Moili, filles et garçons, devraient nous rejoindre à Mutsamudu le dimanche 30 », annonce Magasto. Si Anjouan arrive à déterminer ses représentants à temps, le planning arrêté pour l’édition 2012 de la phase nationale de la Coupe de la Fédération, sera bien respecté. Les six prétendants au titre de chaque île, croiseront le fer du 30 décembre 2012 au 6 janvier 2013 à Mutsamudu.

BM Gondet

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*