Hassani Hamadi aurait cautionné la motion de censure

La motion de censure adoptée le 25 octobre par 16 des 23 conseillers de Ngazidja, visant à sortir l’ensemble des commissaires, aurait eu l’aval du gouverneur. Cette information a été rendue publique hier dans une conférence de presse au conseil de l’île autonome. Selon les conseillers « le gouverneur ne voit pas d’un mauvais œil la motion de censure d’autant plus que si on n’avait pas sorti les commissaires, il allait le faire un peu plus tard ». Pour le porte-parole du conseil de l’île, Miftahou Athoumani « une chose est certaine, à l’heure actuelle, les commissaires sont démis de leurs fonctions respectives. Ils gèrent les affaires courantes en attendant la formation d’un nouvel exécutif qui devrait être effectif dès l’arrivée du gouverneur ». Les conseillers ont également tenu à faire savoir que « la loi exige une adoption de la motion de censure à hauteur du 2/3, dès lors, elle devient effective et n’attend pas une quelconque décision de la cour constitutionnelle ».

A.Athoumani

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*