Hassani Hamadi veut rectifier le tir au plus vite

Le gouverneur de Ngazidja Hassani Hamadi a rencontré des formations politiques et des personnalités en vue de la formation de son prochain exécutif. L’idée serait de se doter d’une équipe solide capable de mener à bien sa politique mais aussi et surtout le défendre.

 

Depuis qu’il est à la tête de l’ile, pas une seule fois le gouverneur de Ngazidja n’a fait bonne presse. Son action est critiquée, décortiquée et mise en charpie par l’opinion. Conscient qu’il a une équipe pour le moins inaudible, Hassani Hamadi fait des pieds et des mains pour s’entourer, « cette fois­ci », des hommes capables de le défendre, selon les informations que nous avons obtenues d’un de ses commissaires qui dit comprendre au mieux les ambitions de son chef.

Nous avons appris également que le gouverneur a consulté les partis Juwa, Rdc, mais aussi le Radhi. Notons que pour ce qui est du Rdc, c’était son secrétaire général légitime Djae Ahamada Chanfi qui était consulté. Ce dernier, à titre d’information secondaire, avait appelé à voter pour Hassani Hamadi au second tour de l’élection gubernatoriale.

Pour l’instant on ignore qui part et qui entre au prochain exécutif. En tout cas le remaniement devrait avoir lieu au plus tard le 20 de ce mois, à en croire ce commissaire des plus proches du locataire de Mrodjou. Bien que Hassani Hamadi « veut faire peau neuve », cet imminent remaniement dont l’équipe en place est déjà tenu au courant, n’est pas sans liaison avec la motion de censure des conseillers de l’île contre l’exécutif, depuis le 25 octobre 2016.

 

Toufé Maecha/LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*