Hausse de 10% des billets d’avion : les agences de voyages se conforment à la décision du ministre des Finances

Pour le patron de l’Agence Matembezi, représentant d’Ethiopian Airlines à Moroni, cette décision faisait suite à la note circulaire du directeur général de l’Administration générale des impôts et des domaines (Agid), qui avait recommandé une hausse de 10% sur certaines taxes, notamment les taxes sur les billets d’avion. Mais dès que le ministre de Finances a suspendu cette note, cette hausse de 10% à chaque billet de voyage est aussi suspendue.

Depuis un certain moment, les voyageurs avaient constaté unehausse de 10% sur chaque billet d’avion sur toute destination. Une information qui a été confirmée par le patron de l’agence Matembezi, représentant d’Ethiopian Airlines aux Comores,Mohamed NIza. Selon lui, depuis le mois de mars dernier, le d irecteur général de l’Agid avait convié les représentants des agences de voyage à une réunion, pour les notifier de la hausse de 10% de taxe sur chaque billet de voyage. La taxe passe de 5 à 15%. Après cette annonce, chaque agence avait saisisa compagnie représentative, pour lui faire part de cette décision du gouvernement comorien, qui à son tour, était le seul à être en mesure de procéder à la mise en application de cette exigence. Mohamed Niza a souligné que certaines compagnies aériennes avaient déjà procédé à la mise en application de cette note, pendant que d’autres ont posé certaines exigences, par rapport aux recommandations de l’Organisation internationale de l’aviation civile (Oaci).

Le patron de l’agence Matembezi explique que conformément aux exigences de l’Oaci, une telle décision devait être notifiée à cette organisation onusienne par l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacm), qui à son tour, informera l’organisation panafricaine de l’aviation civile. Et ce dernier informerait les compagnies aériennes continentales, avant que cette note soit mise en application. Mais si les responsables d’Ethiopian Airlines ont rappelé aux autorités comoriennes cette procédure, Moroni ne s’est pas conformé. “Et Ethiopian Airlines n’a jamais appliqué cette note circulaire du directeur général de l’Agid, ce qui fait que seuls les 5% de taxe étaient pris en compte ”, a-t-il fait part.

Le représentant d’Ethiopian Airlinesa déclaré que cette hausse de 10% faisait suite à la note circulaire du directeur général de l’Agid, mais suite à la demande des opérateurs économiques, qui avaient sollicité aux autorités comoriennes de sursoir à cette note circulaire, les organisations patronales ont eu gain de cause, et le ministre des finances a suspendu cette note circulaire. Pour lui, à partir de cette décision du ministre de Finances, les agences de voyage qui appliquaient cette mesure, sont automatiquement appelées à se conformer scrupuleusement à la décision de l’argentier de l’Etat.

Ali Abdou/ Al-Watwan

3 commentaires sur Hausse de 10% des billets d’avion : les agences de voyages se conforment à la décision du ministre des Finances

  1. FOUTAISE »’ c est Une taxe aux compagnies aériennes pourquoi le comorien doit payer à la place des compagnies aériennes qui se remplissent les poches et partagent leur pactole avec les agences qui les représentent aux Comores tels que MATEMBEZI, IBL . et ARIO Gamlao Riba

  2. Tjrs arnaqué le peuple comorien juste pour grossir leurs ventre ils ont vue que les vacances approchent du coup ils veulent arnaqué encore plus les expatriés .c’est des bandes de nazes l’enfer les attends inshadhah.

  3. A VOUS DE VOIR
    EN PLUS VOUS VOULIEZ EN PROFITER POUR SOUTIRER EN PLUS D ARGENT A LA FRANCE POUR DES PRETEXTES INFONDE. FINALEMENT TOUT EST CALCULE POUR VOUS.
    TENEZ VOUS BIEN,LE SUITE ARRIVE……… QU EST CE QUE CA SERA? LE BLOCAGE DES TRANSFERTS D ARGENT VERS LES COMORES!
    AAAIE…… POUR LES « ANDA »

Répondre à Malala Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*