Hayda Nourdine, la dame de grand Coeur

Actuelle secrétaire générale du bureau du Coordinateur de l’Union à Anjouan, Hayda Nourdine est une femme politique et militante très active. En parallèle à son combat contre les violences à l’égard des femmes, elle s’est beaucoup investie dans la réinsertion des femmes des ex-FGA (Force de Gendarmerie d’Anjouan). Ancienne directrice nationale de la promotion du genre, elle a aussi piloté plusieurs projets pour le bien-être de la famille.

Dans l’île d’Anjouan, on l’appelle affectueusement la « Dame de grand coeur ». Un surnom acquis dans le cadre de son engagement pour la valorisation de la femme comorienne. Hayda Nourdine a formé plusieurs femmes dans presque toutes les régions de l’Ile de Ndzouani, dans le cadre du projet de réinsertion des femmes des ex-FGA. En tant que formatrice sur le volet femme médiatrice et patronne du projet femme et paix, cette mère de 3 enfants a permis à plusieurs de s’intégrer au niveau social après plusieurs années de séparatisme. «Grâce à Hayda Nourdine, nous sommes formées aux rudiments de la médiation. C’est une femme unique en la matière. Elle a pu former et assister plusieurs médiatrices. Grâce à elle, plusieurs conflits conjugaux et/ou autre ont été évité», indiquent une des femmes qui ont bénéficié de cette formation.

image

Hayda Nourdine est une figure politique dans l’île d’Anjouan. Pendant longtemps, elle a dirigé la direction insulaire de la promotion du genre. Ces bons résultats l’ont propulsé au niveau nationale comme directrice générale du genre. Aujourd’hui elle déclare puiser sa force de son mari. «Aujourdhui , je rends hommage à mon mari qui m’a toujours soutenu » souligne Hayda Nourdine.

Après plusieurs années d’engagement politique, social et communautaire, Hayda Nourdine obtient la reconnaissance de la société. «Chacune à sa place dans la société en tant que femme émancipée, mais Hayda Nourdine c’est l’émancipation elle-même. C’est elle qui a donné un vrai sens à la promotion du genre ici et là-bas», martèle Sittou Raghadat, première femme ministre du pays lors d’une grande rencontre qui a eu lieu à l’hôtel Karama.

Nabil Jaffar
Salwa Mag, la Femme Comorienne

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*