HCP-France/Comores: Quand Azali baisse son froc devant les mahorais

Quand Mansour Kamardine se rend aux Comores pour aider les comoriens à progresser sur le plan social et économique

Jusqu’à où le ministère des affaires étrangères est prêt à ramener le pays sur la question de l’île soeur de Mayotte? Après avoir retiré cette question de l’ordre du jour du conseil de sécurité de l’Onu, intégré l’île de Mayotte dans les jeux des îles de l’océan indien, la République de Mitsudje poursuit son oeuvre.

Et cette fois-ci, pour la première fois dans l’histoire, des mahorais font partie des négociations entre deux États, chose que les gouvernements successifs des Comores avaient catégoriquement refusée.

La dernière, c’est lors du sommet de la commission de l’océan indien à Moroni, quand les mahorais voulaient participer aux réunions ministérielles, Ikililou Dhoinine s’est opposé.

Par Ali Abdou, journaliste à Al-watwan

Titre: Comores-Info

4 commentaires sur HCP-France/Comores: Quand Azali baisse son froc devant les mahorais

  1. On négocie pas avec des séparatistes!
    Avec le lâche Azali, les harkis mayorais ont gagné une bataille mais pas la guerre.
    En effet, Azali n’est pas là pour l’éternité, les Comores si!
    Un jour viendra où ,comme Petain, Azali aura à payer ses trahisons.
    Par ailleurs, Ahmed vous confondez Comores et grande-Comores ce dernier fait parti des Comores comme d’ailleurs Mayotte.
    Azali est un naïf, qui continue à se faire rouler dans la farine par l’occupant et les harkis mayorais.
    Il n’a toujours pas compris qu’avec ces gens là, vous leur donnez un doigt, ils prendront le bras.
    J’espère que la classe politique se réveillera afin pour dénoncer ce chantier de démolition entamé par Azali depuis sa première présidence.
    Que dieu protège notre paradis!
    Que dieu maudisse les traîtres de notre nation!

  2. Mes chers frères Gd Comoriens , sachez qu’ il n’ aura jamais de rapprochement entre L’ union des Comores et Mayotte et personne d’ autre ne pourra le faire ni la France , ni votre Dieu la Communauté internationale , personne et personne . La solution ne viendra que de nous et entre nous et cela se fera par le dialogue , il faut s’ assoir sur la table ,se regarder en face entre soi-disant frères et se dire la vérité, sans tabou tout en ayant un dialogue constructif avec du respect mutuel .On n a jamais résolu un different sans dialogue avec les personnes concernés .
    Bien heureusement que le President AZALI est un sage et l’ a bien compris , il faut changer de méthode pour nous rapprocher au lieu d’ aller pleurnicher tous les ans pendant 42 ans aux sommet de Nation unis .
    Alors il est grand temps de Grandir mes chers Grand-Comoriens , sinon cela sonne mal , il faut plutôt vous appelez  » les petits Comoriens qui ne voient que le bout de leur nez depuis 42 ans . Ils restent toujours dans l’ immobilisme et sont incapables de se projeter vers l’ avenir. Pourquoi tant de haine ?.

  3. A la fin il faut decider ce que vous voulez ou arretez de reclamer en pretant qu’on est des freres et soeurs et on partage la meme langue, meme religion, meme culture et pourtant à chaque fois vous nous regetter ,je vous signale qu’on a rien à gagnér tout ça arreter l’hypocrisie …….

Répondre à Ali wali Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*