En ce moment

Hifadhwi porte son soutien à Daroueche qui a refusé de libérer un militaire violeur

Communiqué: Le Chef du Corps de l’Armée aurait tenté de libérer le militaire qui aurait commis un acte d’agression sexuelle sur la mineure de 13 ans.

Le Commissaire de la brigade des mineurs aurait refusé qu’un tel pervers soit libéré sans qu’il soit jugé.
L’ONG Hifadhwi porte son soutien au Commissaire Daroueche.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*