Houmed Msaidié s’est exprimé à quelques heures du dépôt des candidatures pour les élections de 2016

wpid-screenshot_2015-12-06-05-42-49-1.png

Vingt-quatre heures avant le coup d’envoi du dépôt des candidatures aux élections de 2016, le Ministre chargé des élections, Houmed Msaidié a convoqué la presse ce samedi 5 décembre, au sujet du maintien de la stabilité du pays par rapport aux prochaines élections.

image

C’est en présence des hauts gradés de la gendarmerie nationale et des responsables de la sécurité intérieure que le Ministre, Houmed Msaidié a reconfirmé les dates de dépôt de candidature pour les prochaines élections , soit du 6 au 21 décembre 2016.

Le Ministre est revenu sur le message fort, adressé récemment au Gouvernement Comorien par l’Union Africaine à travers un communiqué de presse du 4 décembre dernier. Un communiqué publié après la visite de l’ancien président tanzanien, Jakaya Kikwete en Union des Comores. Houmed Msaidié a mis l’accent sur le deuxième paragraphe du communiqué qui évoque l’objectif de la visite de l’émissaire de l’union africaine : « l’objectif de la visite était d’insister aux parties prenantes comoriennes sur la nécessité pour elles de faire preuve d’un sens élevé des responsabilités et de contribuer à la tenue, en 2016, d’élections paisibles, transparentes et régulières, conformément aux dispositions pertinentes de la constitution comorienne, y compris celles relatives à la présidence tournante de l’Union des Comores… »

Le Ministre s’est attardé sur le dernier passage du communiqué du 4 décembre de l’union africaine. Celui-ci retrace les engagements pris par les interlocuteurs de l’ancien président tanzanien lors de sa mission à Moroni : « l’ancien président Kikwete a été encouragé par l’engagement exprimé par tous ces interlocuteurs à faire en sorte que les avancées enregistrées par les Comores ne soient pas remises en cause. En particulier, il a noté avec satisfaction leur détermination à ne ménager aucun effort pour permettre le bon déroulement des prochaines élections.»

Et donc, compte tenu des tentatives de déstabilisation de l’unité nationale que certains responsables des partis politiques machinent après la visite de l’émissaire Kikwete, le Ministre a dévoilé à la presse que désormais chacun doit faire preuve de responsabilité et contribuer à la stabilité du pays. Dans le cas contraire, le Gouvernement par le biais des acteurs de la sécurité intérieure agirait en conséquence.

Ministère de l’Intérieur de l’Union des Comores

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*